La France cesse son soutien aux nouveaux projets fossiles


La France va cesser dès la fin de l'année 2022 d'octroyer des garanties à l'export pour les nouveaux projets d'exploitation d'énergies fossiles, selon le projet de loi de finances pour 2023 présenté le 27 septembre en Conseil des ministres. L’exécutif entérine ainsi un engagement pris à la COP26 à Glasgow.


© Total Energies
© Total Energies
"Le projet de loi de finances 2023 prévoira de cesser dès le 1er janvier 2023 d'octroyer des garanties export pour l'ensemble de la chaîne de valeur du secteur de toutes les énergies fossiles : depuis l'exploration-production en amont, jusqu'au raffinage en aval, en passant par le transport et le stockage", selon des documents budgétaires.

La France avait annoncé en octobre 2020 la fin de ces aides pour les projets pétroliers en 2025 et gaziers en 2035. Elle avait alors essuyé de nombreuses critiques de la part des ONG environnementales, ces dernières jugeant trop lent ce désengagement et mettant en garde contre une accélération du changement climatique.

Un an plus tard, face à la pression internationale et aux critiques des ONG, elle avait finalement rejoint une coalition de pays s'engageant, lors de la COP26, à mettre un terme dès la fin 2022 au financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles sans techniques de captage du carbone, rejoignant ainsi des nations comme les États-Unis ou l'Allemagne.

"C'est une très bonne nouvelle", a déclaré Anna-Lena Rebaud, de l'ONG les Amis de la Terre France, qui a même salué "une avancée décisive".

Amendements

L'ONG craignait "des failles très importantes" dans le texte. L’engagement pris lors de la COP26 prévoyait en effet des exceptions et permettait notamment de continuer à soutenir de nouveaux projets, au prétexte qu'il y aurait du captage et du stockage de carbone, "et ce n'est pas le cas dans cette politique", a estimé Anna-Lena Rebaud.

Seul bémol, "en l'état, la politique permet encore de soutenir les centrales à gaz et au pétrole, au prétexte que ça pourrait servir la transition énergétique des pays en développement", a affirmé la militante. "Pour nous, c'est un argument qui ne tient pas, dans la mesure où investir aujourd'hui dans ce type d'infrastructure, c'est verrouiller les pays en développement dans la consommation de pétrole et de gaz pour des années", a-t-elle indiqué, soulignant par ailleurs les fuites de méthane induites par l'exploitation du gaz.
L'ONG compte donc demander des amendements afin de combler cette lacune.

AFP

Mardi 27 Septembre 2022



Lu 1143 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal