La Réunion en tête des partenaires ultramarins de Marseille-Fos


Pour le port de Marseille Fos, les échanges avec l'Outre-mer sont portés majoritairement par les flux à destination de La Réunion en sortie de Fos-sur-Mer. Loin derrière, on trouve ceux destinés à la Guadeloupe et à La Martinique, en sortie des bassins Est. Pour l'essentiel, c'est l'export qui représente les plus forts tonnages.


© Med Europe Terminal
© Med Europe Terminal
Dans ses échanges de flux avec les ports ultramarins, le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) a enregistré des tonnages en hausse de 5 % en 2020. À 451.300 t, le trafic est pour l'essentiel porté par l'export (429.600 t) sur les douze mois. L'import a représenté seulement 21.400 t. Pour ce qui est des bassins Est (108.510 t, - 1 %), la Guadeloupe, avec 64.360 t, et la Martinique, avec 41.530 t, sont les deux zones qui ont représenté les plus forts tonnages devant la Guyane (822 t), la Polynésie française (725 t), La Réunion (697 t) et la Nouvelle-Calédonie (367 t). Avec une hausse de 436 % par rapport à 2019, La Réunion est la destination qui a connu une forte progression annuelle. Mais, avec 697 t, le volume (de l'import) reste modeste.

La Nouvelle-Calédonie a connu l'an dernier un recul de 36 %, la Polynésie française une baisse de 24 % et la Martinique une diminution de 18 % alors que La Guadeloupe a enregistré une hausse de 15 %. Quant à Wallis-et-Futuna, le port de Marseille-Fos a perdu les 5 tonnes qu'il avait comptabilisées en 2019. Sur les bassins Ouest (Fos), 342.560 t, ont été enregistrées en 2020, soit 6 % de plus qu'en 2019. C'est La Réunion qui fait figure de premier partenaire en termes de volume puisque le tonnage a frôlé les 400.000 t (+ 7 %) à Fos. L'export a représenté 329.000 t, masquant les 10.700 t d'import.

Mayotte a baissé en 2020 de 36 %, passant en 2019 de 2,45 t à 1,56 t l'an dernier. En revanche, la Nouvelle-Calédonie a progressé de 11 %, avec 900 t, contre 808 t l'année précédente. À 309 t, la Guyane s'est montrée particulièrement dynamique, marquant un bond de 71 %. Autre zone d'échange ultramarine en forte augmentation, la Guadeloupe (44 t, + 52 %). En revanche, la Martinique a chuté de plus de moitié (- 54 %).

Départs hebdomadaires en sortie des deux bassins

En matière d'offre de transport, le GPMM répertorie sur la Guadeloupe et la Martinique un service direct hebdomadaire proposé par le groupe marseillais CMA CGM et un autre en transbordement, par le genevois MSC. L'allemand Hapag-Lloyd et le danois Maersk proposent un départ par semaine. Quant à la Guyane, les armateurs français CMA CGM et Marfret offrent un traversée par semaine sur Dégrad-des-Cannes en transbordement.

Dans l'océan Indien, Port Réunion est touché en sortie de Fos en direct une fois par semaine par CMA CGM, MSC et Maersk. À Mayotte, Longoni est desservi en sortie de Fos une fois par semaine en transbordement par CMA CGM, MSC mais aussi par DAL (Deutsche Afrika Linien), à l'export uniquement. En Océanie, les ports de Papeete et de Nouméa sont desservis depuis Fos une fois par semaine en transbordement par CMA CGM. MSC, pour sa part, ne touche que la Nouvelle-Calédonie mais pas Tahiti. Les japonais Kyowa, ONE ainsi que le danois Maersk proposent des départs hebdomadaires en transbordement à destination de Papeete et de Nouméa. Hapag-Lloyd ne dessert que Tahiti. Enfin, dans les bassins Est, Marfret propose un départ hebdomadaire vers Papeete et Nouméa dans le cadre de son service Pacifique Sud.

Vincent Calabrèse

Jeudi 8 Avril 2021



Lu 16 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal