La SNCF cherche à faire des économies


La SNCF a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de plus de 7 % l'an dernier mais la santé financière de l'entreprise, toujours fortement affectée par sa dette, la pousse à envisager des mesures d'économie, dont installer son siège en Seine-Saint-Denis.


La SNCF cherche à faire des économies
Quelques jours après la dégradation de sa note par Standard and Poor's (de AA+ à AA) et en dépit d'une dette chronique qui plombe ses comptes depuis des années (8,5 milliards d’euros en 2010), la SNCF a tenté le 25 janvier de dédramatiser la situation en affichant un chiffre d'affaires en progrès de 7,2 % par rapport à 2010, à 32,6 milliards d'euros. Un score que l'entreprise publique doit notamment à l'intégration totale de Keolis, sa filiale florissante spécialisée dans le transport urbain et interurbain ainsi qu'à plusieurs acquisitions réalisées en 2010 par sa branche SNCF Geodis (Ciblex, Giraud international et Bertola).
Autre source de satisfaction pour la compagnie ferroviaire, sa branche "Proximités", qui affiche une hausse de 11,1 % de son chiffre d'affaires. Quant à celui de la branche "SNCF Voyages" (TGV, Eurostar, Thalys et Voyages-sncf.com notamment), il progresse de 5,4 %, à 7,3 milliards d'euros. Ces chiffres encourageants ne doivent pas faire oublier que l’endettement de la SNCF augmente régulièrement, passant de 4,7 milliards d’euros en 2007 à 8,5 milliards d’euros en 2010.

Plan de réduction des coûts

Dans le but d'assainir ses finances, l'entreprise publique a annoncé qu'elle projetait de déménager en 2013 son siège social et plusieurs services de Paris intra-muros à Saint-Denis. Le projet prévoit la création d'un "Campus SNCF" regroupant plusieurs directions ainsi que le siège social du groupe, à Montparnasse, sur un site unique dans le quartier du Landy France, près de ses ateliers de maintenance. Roger Dillenseger, secrétaire général adjoint Unsa-Cheminots, estime à 70 millions d'euros le gain total engendré par un éventuel transfert, se dit toutefois vigilant quant à son accompagnement social. La CFDT a, elle, dit son opposition au projet.
Autre source d'économies possibles, la proposition faite par le président de la SNCF Guillaume Pepy. Selon le ministère des Transports, il s'agit d'améliorer "la productivité d'environ 1,5 % par an sur chacun des métiers de l'entretien et du renouvellement de l'infrastructure sur la période 2013-2020, à compter de l'unification des métiers d'infrastructure". L'État avait pris la décision en décembre dernier, lors des Assises du ferroviaire, "d'unifier le gestionnaire d'infrastructures" en rassemblant en un seul lieu, SNCF Infra, la DCF (Direction de la circulation ferroviaire) et Réseau ferré de France (RFF).
Le projet opérationnel d'unification doit être remis au printemps 2012 par les services de l'État, en lien avec la SNCF et RFF, selon le ministère des Transports qui précise que "dans l'attente de la mise en place de ce projet l'engagement de productivité serait de 0,8 % par an".

Franck Iovene

Vendredi 27 Janvier 2012


Tags : ferroviaire, sncf



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy