La SNCF va transférer son Technicentre lyonnais à Vénissieux


70 millions sont investis par la SNCF dans un nouveau Technicentre industriel, près de Lyon. 500 personnes travailleront sur ce site qui se réclame de l’"Usine du futur". La révision de moteurs de traction pour des clients internes et extérieurs au groupe de transport public sera l’une de ses activités… motrices.


Le Technicentre est en cours de construction sur un ancien site de Renault Trucks à Vénissieux © Unanime Architectes
Le Technicentre est en cours de construction sur un ancien site de Renault Trucks à Vénissieux © Unanime Architectes
La SNCF emménagera en juillet 2019 dans un nouveau Technicentre à Vénissieux, près de Lyon. Il remplacera celui de la Mulatière qui fonctionnait depuis plus d’un siècle et demi à l’entrée Sud de Lyon. Les ateliers d’Oullins, initialement dédiés à la construction et à la réparation de matériel ferroviaire, de bateaux à vapeur et de ponts, s’étaient progressivement spécialisés dans la réparation et la maintenance de matériels roulants ferroviaires et d’équipements électriques.
Leur sort avait été scellé après la baisse de charge intervenue en 2014-2015 touchant la maintenance de locomotives électriques. Décision avait alors été prise par la SNCF d’abandonner ce tènement qui ne correspondait plus aux normes industrielles, ni sanitaires du fait de la présence d’amiante, et d’opter pour une nouvelle implantation sur un ancien site de Renault Trucks à Vénissieux.

Maintenance lourde et machines connectées

70 millions vont être investis dans ce Technicentre qui se déploiera sur un terrain de 8,5 hectares, dans 33.000 m2 d’ateliers et 7.000 m2 de bureaux. Leur réalisation a été confiée au promoteur GSE, en liaison avec l’agence Unanime Architectes. Le personnel du centre d’Oullins a été impliqué dans la conception des futures zones de travail et l’ergonomie des postes de travail. Les travaux de gros œuvre devraient être achevés en fin d’année. La livraison de tous les bâtiments est prévue dans un an.

"Ce transfert est l’occasion pour la SNCF de déployer son programme Usine du futur"


Le futur Technicentre de Vénissieux qui emploiera 500 personnes aura en charge la maintenance lourde de matériels roulants. En particulier la révision des moteurs de traction, alternateurs, générateurs, rotors, stators et la maintenance de convertisseurs de puissance. D’ici 2020, l’activité moteurs devrait connaître une "forte croissance". Quelque 2.500 moteurs passeront par les ateliers du Technicentre, pour des clients internes et extérieurs au groupe.
Ce transfert est l’occasion pour la SNCF de déployer son programme "Usine du futur". Il sera notamment fait appel à l’internet des objets, par l’emploi de capteurs connectés pour surveiller le fonctionnement de machines et prévenir une panne majeure, pour mieux maîtriser les consommations d’énergie et améliorer la qualité de vie au travail. Ce Technicentre comprendra aussi un FabLab pour faire du prototypage rapide de pièces par impression 3D ou découpe laser. Un exosquelette est aussi en cours de développement avec une start-up du Sud de la France pour assister les opérateurs dans différentes tâches de maintenance.

Vincent Charbonnier

Mercredi 20 Juin 2018



Lu 831 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy