La concentration se poursuit dans le transport roulier mondial de voitures


Alors que la demande dans le transport maritime de voitures a baissé depuis l'apparition du Covid-19, la concentration chez les opérateurs de PCTC bat son plein dans le monde.


L'armateur scandinave reste en tête du "top 10" mondial des transporteurs rouliers de voitures © Wallenius Wilhelmsen
L'armateur scandinave reste en tête du "top 10" mondial des transporteurs rouliers de voitures © Wallenius Wilhelmsen
Les dix premiers opérateurs maritimes mondiaux en matière de "car carriers" (PCT/PCTC, Pure Car and Truck Carriers) ont déployé à eux seuls 606 navires en avril 2020 (contre 730 tous opérateurs confondus). Leur capacité s'est élevée à 3,56 millions de CEU (Car Equivalent Units) alors que l'offre globale se chiffre à 4 M CEU. L'effectif représente, selon Dynamar, 83 % du nombre mondial du nombre de navires dans le secteur et 88 % de la capacité.
L'européen Wallenius Wilhelmsen Ocean (WWO, y compris ses filiales Eukor et American Roll-on Roll-off), reste en tête de ce top 10 des opérateurs avec une flotte de 123 navires pour une capacité de 820.700 CEU.

Sept asiatiques dans les dix premiers

Il est suivi en deuxième et troisième position par deux japonais : NYK RoRo (et sa filiale UECC, United European Car carriers), avec 108 navires et une capacité de 610.100 CEU, suivi par MOL Ace. Ce dernier exploite 100 navires et propose une offre de 550.000 CEU.
À la quatrième place figure un autre acteur nippon. "K" Line, avec sa flotte de 88 navires, qui représente une offre de 507.100 CEU. Au cinquième e rang un autre asiatique est présent : le coréen Hyundai Glovis avec 71 PCTC représentant 472.700 CEU.
Dans le top 10 mondial du transport roulier de voitures, si le numéro un est européen, le nombre d'asiatiques reste donc prédominant puisqu'il s'élève à sept.

20 millions de véhicules en moins pour 2020

Les transporteurs maritimes rouliers devraient assister en 2020 à une baisse d'environ 20 millions du nombre de voitures vendues. Celui-ci, qui s'était élevé à 90,3 millions en 2019, devrait en effet chuter à 70,6 millions cette année. Les experts tablent sur 81,6 millions pour 2021.
Pour Dynaliners, "l'Asie (la Chine, notamment) reste la principale région mondiale en matière de ventes de voitures puisqu'elle représente 45 % du volume mondial du secteur". Selon VesselsValue, "la demande de transport a marqué un premier recul en janvier 2020 avant de connaître une légère reprise en février jusqu'à la mi-mars avant de replonger en mai".
Le consultant britannique estime que la demande japonaise en matière de CEU à l'export a baissé de 22 %. Il note toutefois que si le mois de février a été marqué par une diminution, il observe une reprise au mois de mai.

"Le Covid-19 a pesé fort sur la demande de transport en nombre de CEU"


Pour l'étude anglaise, en Allemagne, la demande de CEU à l'export a chuté cette année de 45 % par rapport à 2019. Une hausse a été observée en mars tandis que le début du mois d'avril a été marqué par une baisse. Aux États-Unis, la demande de transport à l'export a reculé de 23 % par rapport à l'an dernier depuis janvier.
En Asie, VesselsValue évalue à 22 % la baisse enregistrée en Corée du Sud mais mentionne que le pays bénéficie depuis peu d'une légère reprise.
En Chine, la demande de CEU à l'import a fortement reculé en janvier de cette année avant de connaître une reprise en mars et avril. Depuis le début de l'année, elle a au total baissé de 14 %.
Le secteur attend de voir comment le marché mondial de l'automobile va pouvoir évoluer une fois que le Covid-19 s'éloignera et que l'économie pourra reprendre son souffle.

Vincent Calabrèse

Jeudi 11 Juin 2020



Lu 1091 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy