La croisière en plein redémarrage à Marseille


Avec le printemps, Marseille s'attend à une accélération de l'activité dans la croisière. La crise sanitaire s'éloignant, le port phocéen devrait retrouver un nombre d'escales quatre fois supérieur à 2021 avec cinq fois plus de passagers. La "charte bleue", elle, reste omniprésente.


© Costa Croisières
© Costa Croisières
L'escale du "Costa Toscana", qui s'est déroulée le 6 mars à Marseille, est devenue symbolique à plusieurs titres pour le Club de la Croisière Marseille-Provence (CCMP). Elle illustre tout d'abord le redémarrage tangible de l'activité. D'autre part, le navire de Costa Croisières, sorti des chantiers fin 2021, fonctionne au GNL. Il est donc conforme à l'image de la nouvelle saison qui s'annonce dans le port phocéen pour l'association.

Pour Jean-François Suhas, le président du Conseil de développement du port de Marseille-Fos, qui vient d'être réélu pour un nouveau mandat à la tête du CCMP, l'occasion de souligner que "la difficulté, c'était de redémarrer". Or, en juillet 2021, sur fond de crise, "avec des protocoles sanitaires robustes, tout s'est bien passé".

"Le retour des paquebots américains en mai"

Pour l'heure, 50 paquebots et 50.000 passagers ont été accueillis depuis le début de l'année à Marseille. Soixante escales sont prévues en avril, 70 en mai, un mois où est annoncé "le retour des navires de croisière américains", selon Julien Massoni, le directeur général des terminaux Marseille-Provence (MPCT).

Il table pour l'année en cours sur un total de 600 escales et environ 2 millions de passagers mais reste toutefois prudent. Car il s'est laissé dire que "l'été ne sera pas très bon". L'année 2022 s'annonce toutefois bien meilleure que 2021 où, avec une activité n'ayant repris qu'en milieu d'année, le bilan s'est élevé à seulement 160 escales et 350.000 passagers.

En matière de transition énergétique, rappelant "la charte bleue" en vigueur, Jean-François Suhas se félicite que la règlementation européenne ait été anticipée localement. Avec des navires de croisières pour lesquels le GNL devient un carburant alternatif de plus en plus courant, des solutions de soutage proposées localement et des escales "zéro fumées", "la croisière de demain ne sera plus celle d'hier", se plaît à dire Hervé Martel, le président du directoire du port de Marseille-Fos.

Jean-François Suhas © Vincent Calabrèse
Jean-François Suhas © Vincent Calabrèse
Mais le conflit russo-ukrainien suscite quelques inquiétudes chez Jean-François Suhas. Avec un baril de brut de la mer du Nord qui a franchi la barre des 110 dollars, il ne peut pas s'empêcher de songer aux armateurs lorsqu'ils doivent remplir les soutes des paquebots.

Un appel d'offres pour un futur terminal

Malgré ces incertitudes, signe que la croisière reste un secteur en développement dans le port phocéen, Hervé Martel a reconnu que l'autorité portuaire a lancé un appel d'offres pour la création d'un nouveau terminal dédié aux escales de luxe, qui sera situé près du Mucem. Sa clôture a été reportée "pour permettre à tous les candidats de se faire connaître". Le directeur du port annonce une construction à l'horizon 2024.

Entre-temps, le Club de la Croisière aura eu le temps de fêter ses 25 ans lors d'un événement qui se déroulera en juin. En outre, l'édition 2022 du Blue Maritime Summit est attendue à Marseille en octobre. Deux occasions pour les acteurs du secteur de faire le point sur l'ensemble des dossiers en cours.

Vincent Calabrèse

Vendredi 11 Mars 2022



Lu 1193 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal