La dispense d'activité des routiers seniors bientôt sécurisée



Le congé de fin d'activité (CFA) des routiers leur permet de cesser le travail cinq ans plus tôt © Renault Trucks
Le congé de fin d'activité (CFA) des routiers leur permet de cesser le travail cinq ans plus tôt © Renault Trucks
Le gouvernement s'est engagé à sécuriser en 2017 le congé de fin d'activité (CFA) des routiers, un avantage vieux de vingt ans menacé par des redressements fiscaux, a indiqué vendredi 18 novembre le secrétariat d'État aux Transports.
Le dispositif permet aux conducteurs (transport de marchandises, de voyageurs, déménagement, convoyeurs de fonds) ayant une ancienneté suffisante de cesser le travail au plus tôt cinq ans avant l'âge légal, en conservant 75 % du salaire brut jusqu'à la retraite effective. L'employeur doit en outre compenser chaque départ par une embauche.
La profession s'est inquiétée d'une intensification récente des redressements engagés par certaines Urssaf, qui l'assimilent à une "préretraite" d'entreprise taxable à 50 % (des sommes versées) conformément à la loi Fillon de 2003.
Écartant cette interprétation, le Sénat a voté mardi 15 novembre un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017 au motif que le CFA se distingue "fondamentalement" d'un régime de préretraite "puisque l'emploi reste occupé".

"L'employeur doit compenser chaque départ par une embauche"

Avant le passage du texte en seconde lecture à l'Assemblée, le gouvernement s'est dit "favorable à un amendement législatif pour écarter toute taxation du régime pendant l'année 2017", a annoncé jeudi 17 novembre le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, lors du Congrès de la fédération patronale FNTR.
Les vérifications de l'Urssaf "ont conduit à des demandes de redressement pour des montants élevés dans les entreprises où des conducteurs étaient partis en CFA lors des trois années précédant le contrôle", a précisé Alain Vidalies dans son discours.
Ce délai est accordé pour permettre la tenue des négociations prévues entre partenaires sociaux au sujet de "la modernisation des dispositifs de cessation d'activité", a rappelé Alain Vidalies.
Les fédérations patronales veulent faire évoluer le dispositif, ce qui entraîne des inquiétudes de la part des syndicats, attachés à un "acquis social indispensable", selon FO-Transports.
Ce dispositif, "auquel plus de 350.000 conducteurs routiers cotisent annuellement", a "bénéficié à ce jour à plus de 30.000 personnes", ont rappelé la CFDT et la CFTC, insistant sur son caractère "vertueux en période de chômage élevé".
Le congé de fin d'activité a été obtenu par les syndicats à l'issue de la longue grève des routiers de novembre 1996. Il est cofinancé par les employeurs, les salariés et l'État.

AFP

Lundi 21 Novembre 2016



Lu 327 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy