La distribution de produits dangereux face à la pénurie de conducteurs


Si les chargeurs ne recrutent pas de conducteurs dans le transport routier pour compte d’autrui, les conditions d’accueil sur leurs sites participent à l’attractivité de ce métier. Dans les marchandises classées dangereuses, cette prise de conscience se développe comme en témoignent les groupes Total et Air Liquide.


On recense 39.000 conducteurs routiers ADR en France © Premat
On recense 39.000 conducteurs routiers ADR en France © Premat
Sur les 332.000 conducteurs routiers exerçant en France dans le transport public de marchandises, 39.000 possèdent la qualification "ADR" nécessaire à l’acheminement de produits classés dangereux. Ce segment n’échappe pas à la pénurie de chauffeurs qui sévit en France et en Europe. "En raison de formations spécifiques, du renforcement de la réglementation sûreté-sécurité et des exigences clients, elle y est même amplifiée", constate Michel Chalot à la tête des transports éponymes intervenant à la table ronde organisée le 19 juin à Paris par l’Association des transporteurs de matières dangereuses (ATMD).

Florence Dupasquier, présidente de l'ATMD © Érick Demangeon
Florence Dupasquier, présidente de l'ATMD © Érick Demangeon
Pour comprendre les données du problème, Loïc Charbonnier, président-délégué général de l’Aftral, y a rappelé quelques chiffres : "Les effectifs de la branche augmentent de 3 % par an contre 1 % il y a trois ans. Sur 600.000 conducteurs en France, toutes branches confondues, cette hausse de 2 points correspond à un besoin de 12.000 conducteurs en plus par an s’ajoutant au renouvellement des 30.000 conducteurs environ lié, chaque année, à des départs naturels". Face à ce défi, l’Aftral a revu son approche qui, centrée auparavant sur la formation, s’étend davantage à la recherche de candidats et à la phase de recrutement démultipliant ses actions via "une stratégie de sourcing multicanal".
 
Renouer le dialogue

Si les transporteurs et leurs organismes de formation ont longtemps été seuls face à la tension sur l’offre de conducteurs, les chargeurs les rejoignent aujourd’hui car perturbés à leur tour dans leur distribution, comme le reconnaît Catherine Filhols de Total Marketing France : "La pénurie de conducteurs se traduit par des défauts de livraison. Constatée sur nos transports spot, cette situation concerne désormais nos prestations réalisées en location". Face à cette "dérive", le groupe pétrolier a lancé en automne dernier une réflexion interne sur les actions à mener pour aider les transporteurs. De cette démarche est née la volonté "d’être davantage à l’écoute des conducteurs, de renouer le dialogue avec eux en leur témoignant une meilleure reconnaissance". Depuis le début de l’année, cette approche s’est traduite par des réunions sur les dépôts du pétrolier dans le but d’échanger, notamment, sur les leviers d’amélioration dans l’accueil et les conditions de travail des chauffeurs.

Vers plus de reconnaissance

Total n’est pas le seul chargeur à prendre conscience de l’impact de la pénurie des conducteurs dans le transport routier de produits classés dangereux. Dans sa démarche globale sur la sécurité lancée en 2018 en Europe, Air Liquide y a introduit un thème consacré à "la reconnaissance des conducteurs et à l’attractivité de ce métier", présente Ivan Sanchez Molinero, directeur Innovation et Transformation de l’industriel.

"Prise de conscience des chargeurs sur les difficultés de recrutement des conducteurs"


Ce travail a permis d’identifier plusieurs causes de découragement (manque d’écoute et de reconnaissance, exigences client en termes de délai…) et liées à la perte d’attractivité de la profession (difficulté à concilier vie professionnelle et personnelle, formation compliquée, manque de valorisation, exigences techniques). Sur cette base, le chargeur a rédigé avec ses transporteurs un "guide de bonnes pratiques". Adressé à toutes ses filiales, il propose des actions à court et long terme pour renouer le dialogue et une collaboration plus étroite avec les conducteurs. Réunions, échanges, récompenses, signes d’appartenance… sont quelques-unes de ces actions.


Érick Demangeon

Mercredi 26 Juin 2019



Lu 1420 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 16:36 Scierie Siat : des volumes de transport record


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces






 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy