La filière pharmaceutique en progression avec le port du Havre


Traitant plus de 60 % du trafic de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le port du Havre poursuit sa conquête de parts de marché. Une dynamique portée par la filière santé et la chimie.


Le Havre, "le seul port au monde qui permet aux clients de calculer ses performances" © Éric Houri
Le Havre, "le seul port au monde qui permet aux clients de calculer ses performances" © Éric Houri
Des liaisons ferroviaires régulières, des filières en progression. Le port du Havre qui assure les deux tiers du commerce extérieur de l’Hexagone assure poursuivre sa conquête de parts de marché, sur la région Auvergne-Rhône-Alpes qui représente le "deuxième pôle d’attractivité de Haropa, rappelle sa direction, sans donner de précisions chiffrées, et 10 % en volume de son trafic". Les filières pharmacie reefer et chimie affichent une progression de 5 %.
En mai dernier, une centaine de chargeurs, commissionnaires de transport et logisticiens assistaient à la rencontre organisée par Haropa, l’entreprise d’informatique portuaire Soget et les douanes. À leurs côtés, différents partenaires : les représentants des sociétés Seafrigo, Planet Pharma, Naviland Cargo, Michelin ou Bolloré Logistics. Ce dernier a ainsi traité 11.600 tonnes en 2018 dans la région Rhône-Alpes-Grand Est et y dispose de près de 10.000 m2 d’entrepôts. Le Havre vu de Lyon, pour le leader normand (110.000 m2 d’entrepôts en Normandie, 160.000 TEU traités), c’est "une offre maritime conteneurisée sur près de 600 destinations, un transit-time avantageux à l’export sur l'Amérique, une offre de service sur l’Afrique de l’Ouest, une offre de pré-acheminement rail avec Greenmodal et Naviland, des solutions reefer intéressant une clientèle pharmaceutique".

Salon Tips en novembre 2020 à Lyon

Prochain rendez-vous, en novembre 2020 à Lyon, le salon Transport international pharma séminaire (Tips). "Haropa qui est membre de cette organisation contribue ainsi à améliorer le niveau de qualité demandé par les laboratoires", souligne sa direction. À nouveau, l’occasion pour le port du Havre, premier port de France de l’industrie de la santé, où sont présentes toutes les grandes alliances maritimes (2M, "The" Alliance, Ocean Alliance), de vanter son attractivité : huit connexions hebdomadaires le reliant à Lyon, trois à Chalon-sur-Saône et une à Clermont-Ferrand, "contre trois avec Hambourg, trois avec Zeebrugge, cinq avec Anvers". Côté offre maritime, Haropa qui réalise 56 % de son trafic avec l’Asie (dont 36 % avec la Chine) continue à aligner ses "transit-times compétitifs" : 27 jours depuis Shanghai (contre 30 pour Anvers et 33 pour les ports méditerranéens), 8 jours pour New York (contre 10 d’Anvers et 14 des ports méditerranéens), 7 pour Dakar (contre 10 d’Anvers ou 9 des ports méditerranéens)…

"Continuer à gagner des parts de marché sur Auvergne-Rhône-Alpes"


"Continuer à gagner des parts de marché sur Auvergne-Rhône-Alpes", telle est l’ambition affichée par le port normand. À l’appui, Le Havre avance quelques "nouveaux atouts" : des indicateurs de performance sont désormais accessibles en mode dynamique, avec une mise à jour via S)One qui permet de visualiser les délais des opérations, import pour l’instant, réalisées par fer, route et barge sur la place du Havre, "le seul port au monde qui permet aux clients de calculer ses performances". Et, alors que les systèmes informatiques de plus en plus accessibles sont donc plus ouverts aux risques de cyberattaque, les accords de partenariat signés avec Airbus en octobre dernier visent à développer une plateforme de cybersécurité portuaire, maritime et industrielle, pour "apporter à nos clients un environnement d’échanges numériques plus sécurisé".

© Éric Houri
© Éric Houri

Natalie Castetz

Mardi 7 Janvier 2020



Lu 2075 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy