La flotte mondiale continue de grossir


Le lancement des nouvelles alliances maritimes a eu pour effet de doper la demande de capacités sur les marchés Est-Ouest de la ligne régulière. Cette évolution continue de se faire au profit des navires les plus gros.


Les gros porte-conteneurs chassent les petits sur la plupart des routes du monde © GPMM
Les gros porte-conteneurs chassent les petits sur la plupart des routes du monde © GPMM
Selon Alphaliner, la capacité totale déployée sur les routes transpacifiques, transatlantiques et Asie-Europe depuis le coup d'envoi des nouvelles alliances dans la ligne régulière le 1er avril a augmenté de 5 % en offre de conteneurs et de 4 % en tonnages de navires par rapport au mois précédent. Si l'on compare la situation actuelle avec celle de la haute saison 2016, la croissance de l'offre se chiffre à 2 %. Parallèlement, le nombre de porte-conteneurs déployés sur les mers ne cesse de diminuer, à mesure que leur taille augmente.
Selon le consultant, le tonnage retiré des lignes après l'arrêt de l'activité de Hanjin Shipping fin août 2016 sera entièrement compensé par les services qui ont été lancés début avril par les opérateurs des alliances 2M (et son partenaire Hyundai Merchant Marine), Ocean Alliance et THE Alliance, ainsi que plusieurs armateurs indépendants, dont le nouveau SM Line, qui a inauguré son nouveau service transpacifique au début du mois.
"Les armateurs ont lancé la plupart des 913 navires qu'ils ont prévu de déployer sur les liaisons Est-Ouest, avec encore sept navires devant être désignés", d'après l'analyse d'Alphaliner publiée le 18 avril à partir des déclarations des armateurs.

Difficultés pour les panamax

Comme c'est le cas depuis plusieurs années, cette analyse montre une augmentation "significative" du nombre d'unités dans la catégorie des navires les plus gros, entre 14.000 et 20.000 EVP de capacité. C'est aussi le cas pour la tranche des 5.500 à 10.000 EVP, alors que les segments des 10.000 à 13.300 EVP et des 3.000 à 5.100 EVP voient leurs effectifs se réduire, ce qui devrait créer une surcapacité sur certains segments précis. "Étant donné que les navires compris entre 10.000 et 13.000 EVP vont continuer à être redéployés sur de nombreuses routes entre l'Asie et le Moyen-Orient et l'Amérique latine et l'Afrique, il sera plus difficile pour les autres navires de trouver une reconversion", annonce le cabinet.

"Plus de deux mois avant que le dernier navire des anciens services n'en finisse"


D'après le consultant, c'est particulièrement vrai concernant la catégorie des panamax de 4.000 à 5.100 EVP qui devraient avoir du mal à être recasés, même si un bond ponctuel de la demande a eu lieu début avril, faisant monter le taux d'affrètement moyen de 4.000-4.500 dollars à 10.000 dollars.
Le jeu de chaises musicales a bien débuté le 1er avril mais le renouvellement complet prendra du temps. Il faudra attendre ainsi "plus de deux mois" avant que le dernier navire des anciens services Est-Ouest ne termine son voyage. "Une fois la transition faite et les chevauchements actuels éliminés, quelque 20 unités de 4.000 à 7.000 EVP seront supprimés progressivement sans perspective de réemploi pour le moment", affirme Alphaliner.

Franck André

Mercredi 26 Avril 2017



Lu 1712 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse