La flotte nationale a gagné un navire en six mois


Avec neuf navires venus rallier le registre français et huit en étant sortis au cours du second semestre 2021, la flotte nationale de transport de marchandises et de passagers a répertorié au 1er janvier dernier 192 unités, soit un de plus que six mois plus tôt.


© Gazocean
© Gazocean
Selon les dernières données de la mission de la Flotte du ministère de la Mer, sur un effectif global, de 192 navires, 93 sont inscrits au registre international français (Rif), 59 au registre métropolitain et 40 battant pavillon ultramarin, dont 22 sont immatriculés en Polynésie.

Dans le secteur du pétrole et du gaz, le nombre de navires battant pavillon français s'est élevé au second semestre à 43. Un chiffre regroupant 32 pétroliers et 11 gaziers.

En termes de tonnage de jauge brute, une croissance de 8,8 % a été observée globalement par l'étude de la mission de la Flotte.

Au titre des navires dits "de charge", la Mission de la flotte fait état de l'entrée sous pavillon Rif en juillet 2021 par le groupe armatorial français du porte-conteneurs "CMA CGM Sorbonne", et de la livraison des trois navires cellularisés "CMA CGM Patagonia" et "CMA CGM Kimberley" en septembre et décembre derniers.

Arrivée d'un ro-pax et d'un paquebot

Dans le secteur du pétrole et du gaz, Total a fait entrer sous registre national l'avitailleur "Gas Vitality" en septembre (géré par VShips). De son côté, Gazocean a fait parvenir trois navires transporteurs de GNL entre septembre et décembre sous les couleurs nationales : le "LNG Enterprise", le "LNG Endeavour" et le "LNG Endurance".

Dans le secteur du transport de passagers, DFDS Seaways a fait entrer sous registre français le ro-pax "Côte d'Opale" et enfin l'armateur saint-pierre-et-miquelonais Uvea Marine le "Commandant Charcot", exploité par la société Ponant.

Quant aux navires étant sortis au second semestre du registre national, le document fait état du porte-conteneurs "CMA CGM Figaro", qui a quitté le pavillon Rif pour adopter des couleurs maltaises.

La note ministérielle mentionne la compagnie Maritima qui a vendu à des intérêts italiens son pétrolier "Cap Sicié" et la compagnie Mary d'Entreprise qui a cédé au Kazakhstan son transporteur de passagers "Mary D Seven".

Un âge moyen français deux fois moins élevé qu'ailleurs

Au titre des navires destinés à la démolition et ayant quitté le registre national figurent le transporteur de GPL "Champlain", cédé par Geogas Maritime au Libéria, le "LNG Unity", parti sous pavillon nigérian suite à la transaction réalisée par Gazocean. Le départ du "Kerfons" à destination du Lib"éria s'ajoute à ces deux unités après avoir quitté la flotte de la Socatra.

Selon les données datées au 1er janvier dernier, l'âge moyen de la flotte française au cours du second semestre 2021 s'est élevé à 8,6 ans, soit deux fois moins par rapport à ceux de la flotte mondiale et européenne. Dans le monde, cet âge a été estimé au cours de la même période à 15,5 ans. En Europe, il a été évalué à 16,6 ans.

L'étude de la mission de la Flotte indique que les navires de plus de 100 UMS âgés de plus vingt ans représentent 26,6 % de la flotte globale mais seulement 6,3 % en termes de tonnage de jauge brut (TJB).

Quant aux navires de moins de dix ans, ils représentent aujourd'hui 34,9 % de la flotte française en nombre mais 60,2 % en termes de jauge brute.

Vincent Calabrèse

Vendredi 6 Mai 2022



Lu 1199 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal