La future gare "Nice Aéroport" désormais sur les rails


Dans le cadre des études préparatoires à la future ligne nouvelle Paca et l’aménagement de la plaine du Var (OIN), la SNCF a dévoilé le programme d’aménagement du futur pôle multimodal Nice Aéroport (rail tram, route et aérien) dont le coût pourrait avoisiner les 200 millions d'euros.


La future gare "Nice Aéroport" intégrée dans le quartier Grand Arénas en construction © SNCF
La future gare "Nice Aéroport" intégrée dans le quartier Grand Arénas en construction © SNCF
La future gare "Nice Aéroport" est désormais sur les rails. Cette gare TER-TGV, quel que soit le destin de la ligne nouvelle, assurera une parfaite intermodalité avec les lignes 2 et 3 du tramway niçois qui, depuis le cœur de Nice, desservira avant deux ans les terminaux aéroportuaires ainsi que la plaine du Var et ses futurs quartiers mais aussi les bus (régionaux voire internationaux) via une gare routière intégrée et la route avec un accès direct sur l’A8 (Marseille-Italie).

Forte intermodalité

La gare composée d’un bâtiment de 3.500 m² dotés de commerces et services proposera de six à huit voies, avec une desserte des quais par passerelle. Elle s’intègre dans le plan de masse du futur quartier d’affaires du Grand Arénas face à l’aéroport avec bureaux, logements, commerces et un grand palais des salons et congrès de 75.000 m² accessible par un parvis depuis le pôle multimodal. Deux parkings silos de 2.000 et 500 places de courte et longue durées compléteront les aménagements en liaison avec des opérations immobilières.

"La gare, d'un coût de 200 millions d’euros, sera livrée en 2025"


En raison de la forte intermodalité et de l’urbanisation envisagée autour, la gare pourrait traiter en 2040 plus de 7,7 millions de voyageurs (24.000 par jour). Des voyageurs bien sûr concernés par l’aéroport (20 millions de passagers par an à cet horizon) mais aussi par les activités de l’Ouest niçois dans le cadre de l’OIN plaine du Var. Son trafic sera équivalent à celui traité actuellement par la gare centrale Nice-Thiers.
En raison de son importance et de sa complexité, la gare sera réalisée par phases. La première en 2021 verra la réalisation de la gare routière et le transfert de l’actuelle halte ferroviaire Saint-Augustin situé à l’est du site du futur pôle multimodal. La totalité de la gare sera livrée en 2025 pour un coût évalué à 200 millions d’euros. Une partie pourra être financée par des programmes immobiliers associés (bureaux et hôtels).
Outre les TGV et les trains venant d’Italie, la gare sera le pivot du trafic TER avec, dans le cadre de la ligne nouvelle, un temps de parcours de 8 min vers Sophia Antipolis et de 25 min vers Cannes et autant vers Monaco avec une fréquence de dix TER par heure, soit une cadence proche du RER parisien.

Michel BOVAS

Vendredi 4 Novembre 2016



Lu 5934 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy