La grève SNCF démarre fort



Avec un TGV sur huit en moyenne et un train régional sur cinq, les cheminots ont donné le ton mardi 3 avril de la mobilisation contre la réforme de la SNCF, le gouvernement assurant qu'il "tiendra bon" tandis que les usagers tentaient de trouver des solutions. Comme l'avait anticipé la direction de la SNCF, le trafic est "très perturbé" pour ce premier jour d'une grève au long cours. La direction a recensé près d'un cheminot gréviste sur deux (48 %) et jusqu'à plus de trois sur quatre chez les conducteurs (77 %).
Les syndicats représentatifs (CGT, Unsa, Sud, CFDT) s'opposent à une réforme qui "vise à détruire le service public ferroviaire par pur dogmatisme idéologique". Dans leur viseur : la suppression de l'embauche au statut, l'ouverture à la concurrence et la transformation de la SNCF en société anonyme, prémices d'une future privatisation, selon eux. Ils estiment aussi que la réforme "ne réglera pas le sujet de la dette (46,6 milliards d'euros fin 2017 pour SNCF Réseau, NDLR), ni celui des dysfonctionnements". Le projet de loi sur le pacte ferroviaire, qui prévoit un recours aux ordonnances sur certains points, sera voté en première lecture le 17 avril à l'Assemblée nationale.
Sur les grandes lignes, la SNCF a recensé un TGV sur huit en moyenne, l'axe Sud-Est étant le plus touché (un sur dix). Même chose pour les Intercités, dont sept lignes ne sont pas desservies. Dans les régions, un TER et un Transilien sur cinq étaient annoncés. En Île-de-France, la circulation des RER est variable selon les axes, allant d'un train sur deux à un sur cinq. Certaines branches ne sont pas desservies. Résultat, à l'entrée de Paris, le site Sytadin a constaté un trafic automobile "exceptionnel" jusqu'à 8 heures, avant un retour à la normale.
Malgré le haut niveau de mobilisation, le gouvernement "tiendra bon dans l'écoute, dans la concertation, dans le dialogue", a déclaré mardi 3 avril la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne. Au cours d'une conférence sur les investissements étrangers, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a assuré que la réforme "ferait de ce grand service public national un champion mondial de la mobilité".

"75 % des vols assurés chez Air France"

Le mouvement se conjugue dans les airs avec la quatrième journée de grève chez Air France pour les salaires. La compagnie prévoit d'assurer 75 % des vols. Les remontrances du patron de la SNCF, Guillaume Pepy, ou de la ministre chargée des Transports, fustigeant une grève "décalée" ou "incompréhensible", n'ont pas entamé la détermination des syndicats.
Malgré des modalités différentes, CGT, Unsa, Sud et CFDT sont tous lancés dans la bataille : une grève par épisode de deux jours sur cinq jusqu'au 28 juin pour CGT, Unsa et CFDT ; une grève illimitée reconductible par 24 heures pour Sud-Rail. L'exécutif doit "repartir d'une feuille blanche", "s'asseoir de nouveau" à la table des discussions, a déclaré mardi 3 avril Philippe Martinez, numéro un de la CGT, tandis que son homologue de la CFDT, Laurent Berger, estimait que "plus vite on discutera vite avec l'exécutif, plus on a de chances d'éviter un conflit dur". "Les négociations se poursuivent", avec "une dizaine de réunions" prévues cette semaine, a insisté lundi 2 avril Mathias Vicherat, directeur général adjoint de la SNCF.
Mais la tempête sociale ne s'arrête pas au rail ou à Air France. La CGT a également déposé un préavis dans le secteur de l'énergie. La FNME-CGT, première organisation syndicale dans l'énergie, appelle à la grève depuis dimanche 2 avril "jusqu'au 28 juin", calquant son calendrier sur celui des cheminots. Elle réclame notamment "l'organisation d'un nouveau service public de l'électricité et du gaz qui réponde à l'intérêt général". Le syndicat veut aussi un "bilan de la déréglementation du secteur de l'énergie", "la fin de la libéralisation du marché de l'électricité et du gaz" et "un statut de l'énergéticien pour l'ensemble des salariés" de ce secteur.

Jeremy Talbot

Mardi 3 Avril 2018



Lu 222 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy