La moitié des pilotes français à remplacer dans les dix ans


La Fédération française des pilotes maritimes alerte sur ses besoins de recrutement. La moitié de ses effectifs devra être remplacée au cours de ces dix prochaines années. La transition énergétique est l’autre enjeu pour le métier, qui se relève lentement des effets de la crise sanitaire.


© Station de pilotage de Marseille-Fos
© Station de pilotage de Marseille-Fos
L'impact de la crise sanitaire du Covid-19 est toujours perceptible dans le pilotage maritime français. "En 2021, l'activité s'est établie à 93.829 opérations, soit une diminution de 8,3 % par rapport à 2019", affirme Henry Caubrière, le président de la Fédération française des pilotes maritimes (FFPM), lors du 108e congrès de l'association. Cette évolution est plus sensible en métropole avec une baisse de 11 % (79.131 opérations).

Ce repli de l’activité, comparé à 2019, se traduit par une baisse de 16 % du volume des navires pilotés par les 30 stations métropolitaines et ultramarines (3,6 milliards de mètres cube), pour une moyenne de 38.367 m3 par navire (- 17 % par rapport à 2019). "Le chiffre d’affaires du pilotage maritime français a diminué de 15 % au cours des deux dernières années", détaille Henry Caubrière.

Les effets de la crise sanitaire sont perceptibles également dans les effectifs de la filière. "Le nombre de pilotes est passé de 339, en 2019, à 322 en 2021. Depuis deux ans, les recrutements ont été suspendus et les départs à la retraite n’ont pas été remplacés. Notre pyramide des âges impose, désormais, des recrutements à un rythme soutenu avec la moitié des pilotes français à remplacer ces dix prochaines années", ajoute-t-il.

Création d’un "CIRP"

Pour évaluer les besoins précis en personnel de chaque station, la FFPM mène une étude nationale. "Selon ses résultats, cette enquête pourrait déboucher sur des propositions dans le but d’assouplir les règles de recrutement des pilotes maritimes en France. Il est envisagé d'augmenter de 35 à 36 ans l'âge limite d'accès au concours de pilote. Cette dérogation a déjà été testée avec succès dans les stations du Havre, Dunkerque et de Rouen", confie Henry Caubrière.

Cet enjeu en termes de recrutement s'accompagne d'une volonté de renforcer la formation continue des pilotes. Cette démarche, menée avec le BEA Mer, vise à lutter contre les accidents dans la profession. "Elle a aussi pour objectif de créer un "Critical Incident Response Program (CIRP)". Celui-ci devrait voir le jour d’ici la fin de l’année ou début 2023.

"Il a pour objet de permettre à tous les navigants d’être pris en charge pour réduire leur stress et de prévenir l’apparition de « trauma psychologique » à la suite d’un incident ou d’un accident", explique Henry Caubrière.

Transition énergétique

La décarbonation et la transition énergétique du pilotage maritime étaient également au menu de ce congrès de la FFPM. "La Fédération a créé en 2020 une commission « Transition écoénergétique » qui a animé un atelier sur la pilotine électrique inaugurée le 13 avril 2022 par la station de Sète-Frontignan", précise Henry Caubrière. La corporation exploite en France une flotte de 125 pilotines, propulsées au diesel pour l’essentiel, plus trois hélicoptères et deux avions.

"Près de 80 % des émissions de gaz à effet de serre des stations proviennent des mises à bord des pilotes, fait remarquer Henry Caubrière. La vedette électrique, inaugurée à Sète, est une première mondiale. Nos recherches couvrent toutes les énergies alternatives pour la propulsion, comme les biocarburants, le gas-to-liquid (GTL) – à Nice par exemple –, les e-fuels, le gaz et le biogaz. La station du Havre étudie en outre l’utilisation de l’hydrogène".

Le président de la FFPM estime que "la transition énergétique est un enjeu économique important pour la profession car le coût de ces technologies alternatives est élevé". Pour relever ce défi technologique, environnemental et économique, il encourage la France à soutenir davantage son industrie navale.

Érick Demangeon

Lundi 20 Juin 2022



Lu 1292 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal