La perte d'Atatürk fait chuter le bénéfice annuel d'ADP


ADP a annoncé un recul de son bénéfice en 2019, dû à la perte de l'exploitation de l'aéroport Atatürk à Istanbul, et mise pour 2020 sur une hausse de 2 à 2,5 % de son trafic à Paris, qui ne tient pas compte de l'impact, "limité" pour l'instant, des restrictions liées au coronavirus.


© Istanbul Atatürk Airport
© Istanbul Atatürk Airport
Le bénéfice net d'ADP a atteint 588 millions d'euros en 2019, en baisse de 3,5 %, par rapport à l'année précédente, a indiqué le groupe qui gère 24 aéroports dans le monde dont Paris-Charles-de-Gaulle et Orly.
À Paris, le groupe fixe l'hypothèse de croissance du trafic des aéroports de Charles-de-Gaulle et d'Orly "entre + 2 % et + 2,5 % en 2020 par rapport à 2019", des estimations "qui ne tiennent pas compte des effets du coronavirus", a expliqué le directeur financier Philippe Pascal.
" À ce stade, l'impact sur notre trafic et sur notre Ebitda reste limité. Nous sommes dans une saison basse où le trafic venant ou allant en Asie est réduit, ce qui explique cet impact limité", a-t-il poursuivi.

Crainte du coronavirus

"Pour autant nous restons vigilants, cet impact pourrait s'amplifier dans les semaines à venir dans des ordres de grandeur qui sont non prévisibles. Plus nous irons vers la saison été (à partir d'avril pour le transport aérien, NDLR), plus cet impact sera important", a-t-il ajouté. Le trafic entre Paris et la Chine représente 2 % du volume global et la destination Chine 15 % du chiffre d'affaires des commerces, selon lui.
En 2003, lors de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), Paris avait perdu 700.000 passagers "avec un épisode qui avait duré deux à trois mois et n'avait pas eu d'impact significatif pour le groupe, a-t-il ajouté. Paris est la ville européenne la mieux connectée à la Chine avec treize villes chinoises desservies.
Depuis fin janvier, Air France, les chinoises Air China et Hainan Airlines et hongkongaise Cathay Pacific ont suspendu leurs liaisons vers la Chine. Les compagnies chinoises Xiamen, China Eastern et China Southern les maintiennent, partiellement ou totalement, pour l'heure.

Dédommagement pour Istanbul

Avec 108 millions de passagers, le trafic des aéroports parisiens a augmenté de 2,5 % en 2019 et le chiffre d'affaires des activités des bars, restaurants, banques, locations de voitures et de la publicité a augmenté de 50,6 % à 1,5 milliard d'euros, selon le groupe.
Sur le plan financier, les résultats en 2019 ont souffert notamment de la fermeture anticipée début avril de l'aéroport Atatürk d'Istanbul. "Le Groupe ADP se félicite que le gouvernement turc ait tenu ses engagements en compensant le manque à gagner dû à l'expiration anticipée de cette concession", a déclaré le PDG du groupe Augustin de Romanet.
Le Turc Tav Airports, dont ADP possède 46,1 %, sera dédommagé par l’État turc de 389 millions d'euros pour l'arrêt des vols commerciaux à Atatürk après l'ouverture du nouvel aéroport d'Istanbul.
"Derrière des effets de périmètres se cache une très bonne performance organique", a déclaré Philippe Pascal. Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 4,7 milliards d'euros, en progression de 17,3 % grâce à la croissance des activités aéronautiques et commerciales à Paris, l'impact de l'intégration de deux sociétés de services à Paris et l'intégration sur une année complète de l'aéroport d'Amman acquis en avril 2018, selon le groupe.

Sonia Wolf

Mardi 11 Février 2020



Lu 666 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy