La ratification de la MLC 2006 assure un minimum social aux marins



© MLC 2006
© MLC 2006
Le syndicat CGT des marins du Grand Ouest estime que la ratification par la France en février 2013 de la Maritime Labour Convention 2006 (MLC 2006) ne peut en aucun cas être inférieure aux accords qui existent chez les armateurs français tant pour les CDD que les CDI. "Tout pays membre qui ratifie cette convention s’engage à donner plein effet à ses dispositions conformément aux prescriptions de l’article VI (...) afin de garantir le droit de tous les gens de mer à un emploi décent en respectant certaines règles", explique le syndicat. Ce dernier insiste : "En aucun cas, les armateurs français ne peuvent proposer aux marins de signer des contrats inférieurs à ceux existants dans l’entreprise". Le syndicat CGT des marins du Grand Ouest "demande aux délégués des entreprises de se faire assister si nécessaire d’un juriste lorsqu’ils soupçonnent l’armateur de leur présenter un contrat non conforme qui réduirait les accords existants ou les réduiraient dans le futur". L'organisation syndicale rappelle que "la MLC 2006 permet aux marins les plus démunis d’embarquer avec un minimum social". Elle se dit satisfaite de cette ratification par la France car "sur les 1.850.000 marins recensés, quatre marins sur cinq sont issus de pays pauvres". Le syndicat juge que si cette convention est bien appliquée et respectée, elle devrait garantir un minimum social aux marins. Et d'observer : "Cela ne change rien pour les marins français". Mais elle module son propos en estimant qu'il existe "peut-être même une occasion d’améliorer certains contrats existants dans certains armements".

Vincent Calabrèse

Mercredi 31 Juillet 2013



Lu 263 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy