Lancement d'une nouvelle compagnie aérienne sénégalaise


Deux ans après la faillite de Sénégal Airlines, une nouvelle compagnie aérienne, Air Sénégal SA, prend son envol avec l'ouverture d'une première liaison quotidienne entre Dakar et la région touristique de Casamance.


© Air Sénégal SA
© Air Sénégal SA
Une nouvelle compagnie aérienne sénégalaise est lancée lundi 14 mai, ont indiqué vendredi 11 mai la société et les autorités sénégalaises. Des retards dans la certification internationale n'ont pas permis de faire coïncider le décollage d'Air Sénégal avec l'inauguration en décembre du nouvel aéroport international de Dakar, à quelque 40 km de la capitale sénégalaise.
La nouvelle compagnie a "pour ambition d'être le leader du transport aérien ouest-africain en s'appuyant sur le hub régional AIBD (Aéroport International Blaise-Diagne) et se fixe pour mission de desservir aussi bien des lignes intérieures que des lignes internationales", explique Air Sénégal.
La compagnie, entièrement détenue par l'État du Sénégal, va toutefois connaître des débuts plus modestes avec le démarrage lundi d'un unique vol quotidien, entre Dakar et Ziguinchor, la plus grande ville de Casamance, région prisée par les touristes située à quelque 500 km au sud de Dakar.
L'ouverture de cette liaison a été annoncée vendredi par de pleines pages de publicité dans plusieurs quotidiens, qui mettent en exergue un "prix de lancement" de 66.000 francs CFA (100 euros) pour l'aller-retour Dakar-Ziguinchor, environ la moitié du prix affiché par la compagnie privée sénégalaise Transair pour la même liaison (125.000 francs CFA).
Les deux ATR 72-600 détenus par Air Sénégal vont commencer par assurer des "vols domestiques pour permettre à la compagnie de prendre son envol", avant que suivent des "vols régionaux et intercontinentaux", a expliqué vendredi un responsable du ministère des Transports aériens, sans préciser de date. Quatre nouveaux avions devraient venir compléter la flotte dans les prochains mois. Les premières destinations internationales devraient être la capitale mauritanienne Nouakchott et celle du Cap-Vert, Praia, selon la compagnie.
"Air Sénégal est également appelé à ouvrir son capital", actuellement de 40 milliards de francs CFA (près de 61 millions d'euros), et "des privés commencent à se manifester", selon le responsable du ministère. Air Sénégal SA a été créée juste après la faillite en avril 2016 de Sénégal Airlines, qui avait elle-même remplacé en 2009 Air Sénégal International, propriété des États sénégalais et marocain.

"Sénégal Emergent"

Avec cette nouvelle compagnie, "l'économie nationale bénéficiera des parts du marché du transport aérien au Sénégal, qui passera de 2 millions actuellement à 3 millions en 2023 et à 10 millions de passagers en 2035", avait affirmé le président sénégalais, Macky Sall, lors de l'inauguration du nouvel aéroport, proche de la ville nouvelle de Diamnadio.
Dans un secteur très concurrentiel, le nouvel aéroport et la nouvelle compagnie s'inscrivent dans le plan de développement "Sénégal Emergent" et visent à doter le pays d'une "plaque tournante et d'un point préférentiel d'escale technique en Afrique pour les trafics aériens d'Afrique, d'Europe et des Amériques", selon le gouvernement.

AFP

Lundi 14 Mai 2018



Lu 339 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy