Le CACOH, un outil d’expertise mondiale à la CNR


Dès sa création, la Compagnie nationale du Rhône s’est attachée à disposer en interne des compétences nécessaires pour répondre aux exigences techniques et réglementaires. L’un de ses outils majeurs, le CACOH, contribue à donner à la CNR des longueurs d’avance sur certains chantiers.


© Port de Lyon
© Port de Lyon
Basé sur le port de Lyon, le Centre d’analyse comportementale des ouvrages hydrauliques (CACOH) emploie 45 personnes dont une vingtaine d’ingénieurs de différentes spécialités : hydraulique, hydrologie, topographie, génie civil, géotechnique, hydrographie. "La CNR dispose d’un patrimoine exceptionnel avec 50 barrages, écluses, usines hydroélectriques et 400 km de digues", observe Mattia Scotti, directeur du CACOH, un soir de présentation du centre et de ses installations de modèles réduits exécutés au millimètre près à des professionnels du pôle Indura (Infrastructures durables de Rhône-Alpes). La CNR consacre 20 millions d’euros par an pour des opérations de réparation dont 40 % pour les digues. "À ce jour, la CNR n’a jamais été confrontée à une rupture de digue !", remarque Jean-Louis Mathurin, directeur Ingénierie CNR.

"L’érosion interne, première cause de rupture des digues"


Le Centre réalise des études pour mieux comprendre certains des phénomènes complexes inhérents au fonctionnement des aménagements hydrauliques. La CNR mène ainsi deux projets d’envergure, d’une part, ERINOH (Érosion interne des ouvrages hydrauliques) pour comprendre l’érosion des digues et, d’autre part, le projet PENELOP2 (Performances énergétiques économiques et environnementales des ouvrages de production hydroélectriques) mené avec Alstom Hydro et le bureau d’études Artelia.
L’érosion interne est la première cause de rupture des digues et c’est une préoccupation importante. Comment se développe-t-elle ? Comment traiter le phénomène ? Tels sont les enjeux du projet national ERINOH auquel collaborent 75 organismes.
PENELOP2 a pour objectif d’étudier l’influence de différents facteurs sur les performances des groupes de basse chute. Ceci afin de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour optimiser les rendements et l’exploration des fonds du Rhône. Pour cela, le bateau hydrographique "Frédéric Mistral" est équipé de 48 sondeurs multitransducteurs, d’un système de géoposition et d’un sonar à imagerie haute résolution. Il capte et rassemble une foule d’informations qui alimentent la base de données "Bathy". "Même si nous avons envie d’innover parfois, nous devons nous cantonner aux techniques éprouvées car la sûreté prime", remarque Jean-Louis Mathurin, qui avec ses équipes et partenaires renforce l’expertise du CACOH et poursuit l’auscultation des ouvrages pour prévenir les risques.
Hormis des études de référence comme le pont ferroviaire sur la Garonne à Bordeaux, la remise en service des bassins d’écrêtement de la Savoureuse, l’écluse de Crémone sur le Pô, le CACOH a été impliqué dans deux phases du projet pharaonique d’élargissement du canal de Panama dont le retard est pénalisant. "Nous entretenons des contacts pour définir les essais de réception du fonctionnement hydraulique des écluses mais actuellement le calendrier est reporté d’au moins un an", regrette Jean-Louis Mathurin.

Annick Béroud

Mardi 25 Mars 2014



Lu 1076 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy