Le Canada doit mieux encadrer le trafic maritime dans l'Arctique


La fonte accélérée de la banquise et l'augmentation du trafic dans l'Arctique canadien devrait pousser Ottawa à identifier rapidement des voies maritimes respectant l'environnement et les populations inuits.


Le Canada possède seulement six brises-glaces © Marine royale canadienne
Le Canada possède seulement six brises-glaces © Marine royale canadienne
Le Canada doit mieux encadrer le trafic maritime dans l'Arctique, selon un rapport publié mardi 5 avril. Intitulé "Système intégré de voies maritimes dans l'Arctique", ce document de 37 pages préparé par la fondation américaine Pew souhaite proposer un cadre pour une "planification responsable du transport maritime dans les eaux de l'Arctique canadien". Rappelant que le Grand Nord canadien abrite 53 villages inuits, une faune unique, avec notamment "la majorité des bélugas et des baleines boréales de la planète", Pew relève que le trafic maritime a crû de 166 % entre 2004 et 2014 dans le passage du Nord-Ouest.

"Le trafic pourrait doubler d'ici 2020"


À travers le dédale d'îles de l'archipel canadien, ce détroit constitue un raccourci convoité entre l'Europe et l'Asie à mesure que le réchauffement climatique s'accélère. Or, malgré sept études majeures menées ces dernières années par le gouvernement fédéral, assorties de 170 recommandations, "le pays manque d'une vision claire et cohérente pour le transport maritime en Arctique", juge la Fondation Pew.
Créée en 2012, l'Initiative de corridors de transport maritime du Nord (ICTMN) encourage les navires transitant dans le passage du Nord-Ouest à s'identifier, sur une base volontaire. L'ICTMN peut servir "de base" à une future politique globale sur la navigation dans l'Arctique si elle "s'élargit pour prendre en compte la complexité environnementale et sociale de l'océan Arctique au Canada", estime le rapport.
La Fondation américaine appelle ainsi le gouvernement Trudeau à établir davantage de zones marines protégées et à mieux inclure les populations inuits dans sa réflexion sur le transport dans l'Arctique. Ceci devrait permettre de "réduire l'impact de la navigation sur l'environnement, en particulier sur des zones marines sensibles", note Pew.

Trois catégories de risque

Avec seulement six brises-glaces, contre quarante-deux pour la Russie, le Canada doit améliorer ses "plans de contingence" pour parer à tout accident, avertit l'organisme, recommandant la création de trois catégories de risque pour classer les voies maritimes de l'Arctique canadien. De telles actions sont urgentes car, dans certaines régions, "le trafic pourrait doubler d'ici 2020", estime Pew, rappelant que le GIEC prévoit la disparition de la banquise en été dans l'océan Arctique d'ici le milieu du siècle.

AFP

Mercredi 6 Avril 2016



Lu 201 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy