Le Cesni prépare un guide pour la fluvialisation des moteurs


Le passage au format électronique pour les documents relatifs aux équipages des bateaux fluviaux a été décidé par le Cesni, qui a aussi annoncé un guide pour l’admissibilité des moteurs marinisés destinés à la navigation intérieure.


Afin de proposer aux États membres une marche à suivre pour l’application de la réglementation européenne, le Comité européen pour l’élaboration de standards dans le domaine de la navigation intérieure (Cesni) a annoncé qu’un "guide pour l’admissibilité des moteurs marinisés à bord de bateaux de navigation intérieure" serait publié. Le règlement EMNR de 2016, qui fixe les limites d’émissions polluantes autorisées pour les engins mobiles non routiers, entre progressivement en vigueur pour la navigation intérieure depuis le début de l’année 2019. Les fabricants de moteurs, cependant, ne proposent pas de moteurs spécifiquement conçus pour les bateaux fluviaux et satisfaisant à cette réglementation européenne.

Un processus appelé "marinisation"

"À la place des catégories habituelles de moteurs de navigation intérieure, le règlement EMNR autorise l’utilisation d’autres catégories de moteurs, telles que celles des moteurs de poids lourds (EURO VI) et des engins mobiles (NRE), rappelle le Cesni. Toutefois, l’installation de tels moteurs à bord des bateaux de navigation intérieure nécessite des adaptations (par exemple, sur les systèmes de refroidissement). Ce processus est appelé marinisation". Il est en effet plus économique de mariniser ou, en l’occurrence, fluvialiser un moteur développé en grande série pour le transport routier que de concevoir pour les bateaux fluviaux un moteur spécifique, dont le coût de recherche et développement pour les motoristes sera difficile à amortir, vu la petite taille du marché européen des moteurs fluviaux.

"Il est plus économique de mariniser que de concevoir un moteur spécifique"


Le guide que prépare actuellement le Cesni devra clarifier la façon dont les différentes administrations nationales autoriseront l’installation à bord des bateaux fluviaux de moteurs routiers ou agricoles marinisés. "Cette procédure doit en effet être uniforme et transparente à la fois pour les autorités compétentes, les constructeurs de moteurs et les usagers des moteurs", souligne le Cesni.
L’autre disposition adoptée au cours de la même réunion par le Cesni porte sur les documents relatifs aux équipages, qui seront disponibles sous une forme dématérialisée à partir de 2022. Ce sera le cas des certificats de qualification des conducteurs, des certificats d’expert en gaz naturel liquéfié ou en navigation à passagers. Le livre de bord, les livrets de services et les certificats pour les examens pratiques seront aussi concernés. Les documents au format électroniques comporteront un lien vers une base de données européenne des équipages. Quant aux documents papier, qui subsisteront, ils feront l’objet d’une harmonisation au niveau européen.

Étienne Berrier

Vendredi 13 Décembre 2019



Lu 1103 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy