Le Cluster logistique Rhône-Alpes dans une zone de turbulences


Après l’évaluation nationale des pôles de compétitivité en 2012, la Région Rhône-Alpes a lancé sa première évaluation des onze clusters recensés sur ce territoire. Neuf clusters ont leur label confirmé. Le cluster logistique est rejeté de cette liste.


Le budget du cluster est d’environ 1,2 million d’euros pour 2014 © Jungheinrich
Le budget du cluster est d’environ 1,2 million d’euros pour 2014 © Jungheinrich
«L’évaluation, qui porte jusqu’à fin 2013, avant le changement de gouvernance, a confirmé l’absence de dynamique positive et la faiblesse de la coordination des acteurs de la filière à l’échelon régional. Il sera mis fin au soutien de la Région au terme de l’année 2014. La Région continuera à soutenir les entreprises, laboratoires et acteurs de la formation de ce secteur via le pôle de compétitivité LUTB qui a inscrit la logistique dans les axes prioritaires de sa feuille de route stratégique et qui travaillera en partenariat avec les réseaux locaux», indique la Région qui évoque aussi la fin du label cluster pour Imaginove, cas particulier de simplification puisque ce cluster est aussi un «pôle de compétitivité performant» et Allira qui disparaît au profit d’une nouvelle instance de structuration de la filière agroalimentaire, avec Rhône-Alpes Gourmand, aux missions plus larges.

«Un choix qui résonne comme une sanction»


L’évaluation a porté sur la dimension endogène, d’une part, soit la capacité de chaque cluster à proposer une vision stratégique et un plan d’actions efficace au service de la filière et sur la dimension exogène, d’autre part, soit le rôle du cluster et son positionnement dans l’écosystème régional.
Le budget du cluster est d’environ 1,2 million d’euros pour 2014. Il recevait en moyenne 200 Keuros par an de la Région. Il serait donc rattaché à LUTB-Transport & Mobility Systems, présidé par Philippe Grand.
«La volonté, manifestée par la Région Rhône-Alpes est de vouloir abandonner l’existence d’un cluster logistique en tant que tel et d’adosser son organisation, ses projets actuels et futurs à une autre structure en place», observe Éric Bonnac, qui a pris, en mars 2014, la présidence du cluster assurée depuis ses débuts, en 2009, par Noël Comte. «C’est un choix qui résonne comme une sanction et qui ne tient pas compte de la mission de reconfiguration du cluster que le nouveau président a lancée dès son arrivée», indique le cluster. «Ce choix, s’il était maintenu, freinerait l’atteinte des objectifs fixés par le cluster dans son plan d’actions pluriannuel en matière de gestion de la chaîne logistique globale et légitimement attendus par ses adhérents. Ce serait également ne pas tenir compte de la volonté conjointe de nombreux acteurs de mettre en œuvre une structure adaptée à leurs besoins et occulter les succès acquis ces dernières années», observe Éric Bonnac qui ne décolère pas mais espère que cette situation offrira peut-être l’opportunité de rebondir sur des bases différentes. Il se demande pourquoi on n’a pas profité du changement de président en mars pour tout mettre à plat. Pierre-Luc Jacquot, délégué général du cluster, a été remercié. Prétexte de réductions budgétaires, conflits d’hommes et d’intérêts, non prise en compte suffisante de l’importance de la filière logistique à part entière… les questions sont nombreuses. Éric Bonnac annonce des réflexions et des actions dès septembre pour repositionner le cluster dans une dynamique régionale. Avec ou sans le Conseil régional ? À suivre !

Annick Béroud

Mercredi 27 Août 2014



Lu 595 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy