Le Havre : coups de neuf sur les infrastructures


Rénovation des écluses, adaptation du terminal croisière, réaménagement du terminal ferries : les travaux de près de 40 millions d’euros visent à améliorer l’accueil des bateaux.


© Éric Houri
© Éric Houri
Ils sont plus discrets que la création d’un nouveau port, tel Port 2000, inauguré en 2006 après dix ans d’un énorme chantier et plus de 1 milliard d’euros d’investissements. Mais les travaux réalisés ici et là par le Grand Port maritime du Havre (GPMH), soutenus par le contrat de plan État-Région, visent à "proposer des infrastructures essentielles au développement de marchés en croissance", rappelle sa direction. Près de 40 millions d’euros au total sont ainsi programmés pour l’année 2017.

30 millions d'euros pour moderniser les écluses

La modernisation des écluses François Ier et Tancarville, initiée depuis 2015, se poursuit, pour un montant global d’environ 30 millions d’euros cofinancés par l’État, la région Normandie et le port : il s’agit de rénover progressivement ces écluses qui assurent la jonction entre la Seine et le canal de Tancarville pour rejoindre le port du Havre, et qui comptent environ 5.000 passages annuels. "Un enjeu stratégique, selon Baptiste Maurand, directeur général adjoint du GPMH : il s’agit d’améliorer la fiabilité sur le long terme pour conforter le trafic et développer le transport fluvial massifié".

"Près de 40 millions d’euros au total sont programmés pour l’année 2017"


Autres investissements, le terminal croisière. Le trafic ne cesse de croître, après un fort ralentissement lié à l'adaptation des paquebots aux nouvelles normes antipollution. Au premier semestre 2017, l’activité croisière affichait une hausse de 32 % avec 66 paquebots accueillis, et 46 % en nombre de passagers à 187.698. Près de 135 escales sont attendues en 2017, pour environ 400.000 croisiéristes. Quelque 10,5 millions d’euros ont ainsi été investis pour améliorer les infrastructures d’accueil des paquebots (État : 48 %, GPMH : 44 % et région Normandie : 8 %). Les travaux consistent à moderniser les quais Pierre-Callet et Roger-Meunier, à l’entrée du port. Datant de la reconstruction d’après-guerre, sous les effets de la houle et de la marée, les caissons ont perdu en étanchéité et "il faut assurer une stabilité permanente", résume Baptiste Maurand.

Le Havre, "Destination de l’année" pour la croisière

Autre chantier, la sécurisation des infrastructures lors des escales : il s’est agi de protéger les accès aux zones d’embarquement via des clôtures et de mettre en place des contrôles, sur le quai où le paquebot effectue son escale. Des hangars ont été repeints et la Communauté de l’agglomération havraise (Codah) a consacré 300.000 euros à la rénovation d’un terminal, avec création d’une boutique, de comptoirs d’embarquement, mise en place du wi-fi gratuit… Des investissements qui, liés aux efforts de promotion du Havre Tourisme, ont valu à la ville portuaire le trophée de "Destination de l’année", remis le 6 septembre à Hambourg dans le cadre de la cérémonie annuelle des Seatrade Cruise Awards.
Enfin, le GPMH a investi dans son terminal ferry transmanche. Objectif : réaménager le terre-plein de la gare maritime pour une meilleure fluidité des flux d’embarquement et débarquement, et ainsi améliorer l’accueil des clients fret et passagers. Le dispositif de sûreté du terminal a également été renforcé, en collaboration avec les Douanes, la Police aux frontières (PAF), la compagnie Brittany Ferries et le port. Montant des travaux : 480.000 euros, financés par le GPMH aidé par la Communauté de l’agglomération havraise à hauteur de 90.000 euros. Implantée en 2013 sur la ligne Le Havre-Portsmouth, la compagnie bretonne a connu en 2016 une hausse de 11,5 % du trafic par rapport à l’année précédente, avec 160.000 passagers, 35.000 véhicules industriels et 60.000 véhicules de tourisme.

Natalie Castetz

Mardi 12 Septembre 2017



Lu 12 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse