Le Havre : l’accès fluvial à Port 2000 suit son cap


L’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000 fera l’objet d’une réunion publique à la fin du mois de mars, organisée par le port du Havre avant l’enquête publique annoncée d’ici l’automne. La chatière devrait être mise en service au début 2024.


Une dizaine d’années après avoir été évoqué, et plus d’un an après que son financement à hauteur de 125 millions d’euros a été bouclé (décembre 2019), le projet de la "chatière" suit le cap. "Le calendrier est tenu", assure Baptiste Maurand. Le directeur général d’Haropa-Port du Havre, maître d'ouvrage du projet, a tenu le 18 mars un point d’étape annonçant la poursuite de la concertation. Une réunion publique se déroulera le 31 mars en ligne, en raison du contexte sanitaire, l’enquête publique devrait être lancée d’ici l’automne prochain et la nouvelle infrastructure mise en service au 1er janvier 2024.

La chatière réclamée depuis longtemps

Le sujet de l’accès direct à Port 2000 pour toutes les unités fluviales ainsi que celui de l’amélioration du trafic fluvial conteneurisé sur l’axe Seine avaient fait l’objet d’une concertation publique initiée par Haropa-Port du Havre d’octobre 2017 à janvier 2018. La chatière, réclamée depuis longtemps par les acteurs portuaires, était l’une des solutions pour "passer de 9 à 20 % d’ici 2025 le report modal sur la Seine", insiste Baptiste Maurand. 

La progression du report modal est un enjeu fondamental de compétitivité


Car "la progression du report modal est un enjeu fondamental de compétitivité et un défi environnemental majeur. Il s’agit d’éviter 10 à 12.000 camions par an et 20.000 tonnes de CO2". Quelque 85 % des conteneurs transitant par Le Havre sont évacués par la route, part que le port vise à amener, d’ici 2025,  à 70 %, à 20 % pour le fleuve et à 10 % pour le rail.

"Nous avons pris en compte toutes les remarques et questions posées lors de cette concertation", assure Baptiste Maurand. Depuis 2019, des études environnementales complémentaires ont été menées pour évaluer l’impact de cette nouvelle digue de 2 kilomètres offrant un chenal de navigation protégé pour toute la flotte fluviale par tout temps. Une nouvelle campagne de sondages géotechniques et géochimiques a ainsi été organisée dans la perspective d’un dragage de 2,7 millions de cubes immergés en mer. 

Des études environnementales

Environ 66.000 m3 de sédiments non immergeables devraient être valorisés à terre. "Une étude hydro-sédimentaire menée sur un modèle 3D a conclu à des impacts très faibles sur les courants et les fonds à l’échelle de l’estuaire", a précisé Éliette de Lamartinie, chef du service Études et travaux d’infrastructures au port du Havre. Des études d’impact sur les nourriceries et sur les espèces de faune et de flore ont également été menées.

Autant de résultats qui seront présentés lors de la réunion publique du 31 mars sous l’égide de Marianne Azario, la garante de la Commission nationale du débat public (CNDP). Haropa-Port du Havre et Voies navigables de France (VNF) exposeront également les chantiers initiés dans le cadre d’un vaste plan d’amélioration de la compétitivité du transport fluvial de conteneurs maritimes sur le bassin de la Seine, à la veille de la fusion des ports de l’axe Seine.

Natalie Castetz

Vendredi 19 Mars 2021



Lu 1366 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal