Le Havre : le STH renoue avec TLF Overseas


Le Syndicat des transitaires du Havre redevient membre de TLF Overseas. En rejoignant les sept autres syndicats français de transitaires, il ne fait plus figure de cavalier seul.


Brice Vatinel, président du STH et Joël Glusman, président de TLF Overseas © TLF Overseas
Brice Vatinel, président du STH et Joël Glusman, président de TLF Overseas © TLF Overseas
Cinq ans après avoir claqué bruyamment la porte de TLF Overseas, le Syndicat des transitaires du Havre et des commissionnaires en douane du Havre et de sa région (STH) renoue avec la fédération nationale. Brice Vatinel, le président du STH, a signé avec Joël Glusman, le président de TLF Overseas, un protocole d'entente actant une nouvelle adhésion du syndicat havrais à l'organisation professionnelle.

Mieux défendre et porter la voix

En rejoignant les sept autres syndicats de transitaires portuaires français membres de TLF Overseas, le STH entend ainsi "représenter et défendre les activités de tous les commissionnaires de transport de la place portuaire havraise et de sa région". Il souhaite en outre "porter collectivement la voix de la profession", soulignant que cette décision est prise "dans un contexte économique de désorganisation du transport maritime et de congestion portuaire mondiale".

L'organisation présidée par Brice Vatinel veut tirer parti de son affiliation à TLF Overseas pour "fluidifier le passage de la marchandise sur les terminaux portuaires havrais et dans l'hinterland", travailler avec l'union maritime locale (l'Umep) et l'écosystème havrais. Elle compte maintenir une performance de dédouanement, offrir des perspectives en termes de formation pour les métiers du transit et améliorer la numérisation des process douaniers.

Le STH et ses homologues du Syndicat des transitaires de Marseille-Fos (STM) avaient divorcé bruyamment d'avec TLF Overseas à l'automne 2016. Le motif de cette rupture reposait sur les propos tenus trois mois plus tôt par l'organisation nationale qui avait prêché pour un portail informatique unique dans les ports français.

Un "schisme" d'une durée de cinq ans

À la suite de ce "schisme" (selon l'expression utilisée par Jean-Louis Le Yondre, le président du STH de l'époque, pour qualifier cette rupture), les deux associations havraise et marseillaise avaient mis sur pied une nouvelle organisation. La fédération des organisateurs de transport en France (FOTF) voyait le jour. Cette structure avait reçu à la fois le soutien des deux unions maritimes concernées : l'Umep, au Havre, et l'UMF, à Marseille.

Mais la croissance de la FOTF ne s'était pas montrée simple. Elle avait rencontré davantage de difficultés qu'escompté à voir arriver les nouvelles adhésions. À Marseille, le STM avait décidé en mai 2018 de retourner vers TLF Overseas. Le STH était la seule organisation de transitaires portuaires en France qui était restée à l'écart.

Dans un contexte de crise du transport maritime où les taux de fret spots atteignent des sommets, de carences des conteneurs vides, de reconfiguration de la commission de transport avec une hausse du nombre de fusions, les membres du STH vont se sentir mieux défendus et plus écoutés au plan national.

Vincent Calabrèse

Mercredi 27 Octobre 2021



Lu 819 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Décembre 2021 - 16:55 Rouen : les agents maritimes s’en tirent bien


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal