Le Havre perd deux tiers de ses flux avec l'Asie jusqu'en juin


Après la crise sanitaire suivie de la crise de la production, l’Asie, qui représente 54 % des volumes conteneurs des ports de l’axe Seine, subit maintenant une crise de la demande. Ce sont 20 à 30 % des voyages qui sont annulés en avril et mai.


Haropa-Le Havre est victime de la crise sanitaire dans ses échanges avec l'Asie © EH Haropa
Haropa-Le Havre est victime de la crise sanitaire dans ses échanges avec l'Asie © EH Haropa
Quelque 150 acteurs du secteur maritime s’étaient inscrits au deuxième webinar hebdomadaire organisé par Haropa, dédié à l’Asie ce vendredi 24 avril. En toile de fond de la crise sanitaire du coronavirus, cette conférence en ligne visait à apporter aux clients, chargeurs, logisticiens et transitaires, "une vision du marché local", explique Laurent Foloppe, directeur commercial et marketing. Car cet "axe majeur" pour les ports séquaniens représente "54 % des volumes en conteneurs dont la moitié concerne la Chine. Dix-neuf compagnies maritimes y proposent plus de mille offres commerciales hebdomadaires sur 180 ports avec des transit-times compétitifs".

Visibilité à quatorze jours

Les ports chinois, "considérés par le gouvernement comme des équipements critiques pour l’économie sont à nouveau opérationnels", a souligné Christophe Cheyroux, représentant d’Haropa en Grande Chine. Mais le pays, qui représente 31 % du trafic du Havre avec 550.000 EVP par an, dont 80 % est réalisé à l’import (articles manufacturés, électroménager, habillement, bagagerie, pièces détachées) et 20 % à l’export (produits alimentaires, cosmétiques, chimiques, bois) a d’abord connu une crise sanitaire au premier trimestre, puis une crise de production avec l’arrêt des usines.

"80 % des volumes chinois pour l'import


Elle connaît désormais une troisième crise, celle de la demande des consommateurs des marchés traditionnels, sur les zones aujourd’hui confinées comme l’Europe et les États-Unis. Résultats, l’annulation de 20 à 30 % des voyages en avril et mai, une visibilité des chargements à quatorze jours et les commandes reportées à juin.
La Corée du Sud, qui représente 2 % du trafic d’Haropa avec une quarantaine de services hebdomadaires, et dont 45 % des flux sont à l’import (automobile, caoutchouc…) n’a pas connu un confinement massif mais souffre d’une baisse des exportations du secteur automobile de 20 à 30 %, selon Stanislas Roussin, représentant d’Haropa dans le pays. Faute de demande, Kia a ainsi annoncé la fermeture de quatre usines pour une semaine.
Certes, les ports d’Haropa maintiennent les expéditions de vins, spiritueux et produits de luxe et cosmétiques prisés des consommateurs asiatiques, assure Laurent Foloppe. Mais la reprise est incertaine, dépendant notamment d’une seconde vague de l’épidémie en Chine.
Laurent Foloppe a rappelé que 100 % des activités portuaires d’Haropa sont opérationnelles, que les problèmes des conteneurs reefer et du stockage longue durée se réglaient, enfin qu’une veille spécifique dédiée se mettait en place pour le suivi du remplissage des navires au départ des ports d’Asie.

Natalie Castetz

Mercredi 29 Avril 2020



Lu 1725 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Juin 2020 - 13:15 Maritime Day : Les chargeurs broient du noir


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy