Le Havre, porte d’entrée et de sortie du Grand Paris


Situé à l’embouchure de la Seine, le port du Havre reprend des parts de marché sur les trafics vers l'Île-de-France et affiche son ambition : être la porte d’entrée et de sortie du bassin parisien.


© GPMH Éric Houri
© GPMH Éric Houri
La délégation était d’importance, ce 27 avril, au Havre. Investisseurs français et étrangers et institutionnels franciliens sont venus rencontrer les acteurs politiques et économiques de la place portuaire, invités par l’association Paris-Île-de-France capitale économique (PCE). "Le Grand Paris a besoin du Havre, pièce maîtresse pour son développement économique", a alors assuré Alexandre Missoffe, directeur général de l’association, entouré du préfet François Philizot, délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, et de Christian Blanc, ex-secrétaire d’État chargé du Grand Paris par Nicolas Sarkozy.

"Une façade maritime naturelle"

"L’ambition de faire du Grand Paris une ville-monde rayonnante ne peut se concevoir sans souligner la place cruciale du Havre et de l’axe Seine", a expliqué Alexandre Missoffe. Ce jour-là, une convention de partenariat a été signée avec le maire du Havre et président de la communauté de l’agglomération havraise (Codah), Luc Lemonnier. Son objectif : "Coordonner les actions d’attractivité auprès des investisseurs internationaux pour en accroître l’efficacité". La promotion du Grand Paris et de son ouverture maritime se fera à travers plusieurs enjeux : logistiques et portuaires, industriels, touristiques et environnementaux. "Le Grand Paris a de plus en plus conscience qu’il a une façade maritime naturelle qui répond à ses besoins économiques", commente Antoine Berbain, directeur général délégué de Haropa (ports du Havre-Rouen-Paris). Et d’insister : "L'axe Seine est aujourd’hui dominant pour les marchandises conteneurisées qui arrivent ou partent du bassin parisien, alors que les échanges avec le Benelux se font majoritairement via des flux déconsolidés". Si les ports de Haropa échangent au-delà du bassin parisien, ils traitent "près de 60 % des échanges import et export avec l’Île-de-France, affirme Antoine Berbain. Nous avons repris depuis 2011 plus d’un point de parts de marché dans le conteneur au sein des ports du range nord-européen, passant de 5,86 % à près de 7 % fin 2017". 

"L’ambition de faire du Grand Paris une ville-monde rayonnante ne peut se concevoir sans souligner la place cruciale du Havre"


La Normandie répond également à d’autres besoins fondamentaux des 30 millions de consommateurs de l’Île-de-France, comme les déplacements et la construction. Le Havre alimente notamment en pétrole les deux grands aéroports parisiens et exporte les produits raffinés. Les trafics de vrac liquide ont progressé de 5 % en 2017. Autre filière importante pour le Grand Paris, les matériaux de construction. "90 % de la production de béton en Île-de-France se fait depuis les centrales implantées sur nos quais", rappelle Antoine Berbain. La construction d'infrastructures et de logements du Grand Paris dope la croissance de trafics fluviaux pour l'approvisionnement en matériaux et l'évacuation de déblais. En 2017, les trafics maritimes et fluviaux de cette filière ont connu une hausse de respectivement 19 et 14 %. Mais si les logisticiens investissent le long de la Seine, il reste encore à améliorer les modes massifiés (fluvial et ferroviaire) depuis et vers Le Havre. Plus de 85 % des conteneurs sont acheminés par voie terrestre.

Natalie Castetz

Lundi 9 Juillet 2018



Lu 1178 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy