Le Port autonome de Papeete s'équipe de Ci5


Outre-Mer, le Port autonome de Papeete fait son entrée dans l’ère des "smart ports" en se dotant de Ci5, le Cargo Community System créé par MGI. Pour l'entreprise informatique marseillaise, ce contrat constitue "le premier succès commercial" pour le successeur d'AP +.


MGI a signé avec le Port autonome de Tahiti la mise en place du CCS Ci5 © MGI
MGI a signé avec le Port autonome de Tahiti la mise en place du CCS Ci5 © MGI
Suite à l’appel d’offres lancé en 2017, et après avis de la Commission consultative des marchés et du comité consultatif des professionnels portuaires, le Port autonome de Papeete (PAP) s'équipe du tout nouveau Cargo Community System (CCS) Ci5. Pour la communauté portuaire, le successeur d'AP+ a été rebaptisé Fetia, signifiant "étoile" en langue tahitienne.
Selon la direction de MGI, c'est "la technologie utilisée dans Ci5, une architecture dite "open source" orientée web services ainsi que les innovations intégrées qui ont convaincu le Port autonome ultramarin de retenir l’offre de MGI". Pour l'entreprise marseillaise, "il s'agit d'un premier succès commercial pour Ci5 qui représente la nouvelle génération des Cargo Community Systems".
L'entreprise informatique explique que l’objectif de Ci5/Fetia est de permettre à chaque professionnel de bénéficier d’un accès à un guichet unique communautaire pour le traitement de la marchandise. Une démarche qui permet ainsi d’éviter des déclarations multiples sur papier et d’une manière redondante, facilitant l’accélération du passage portuaire de la marchandise.

Une démarche de smart port

Georges Puchon, directeur général du Port autonome de Papeete, a déclaré : "Le CCS Ci5, que nous avons nommé Fetia, correspondant à une architecture en étoile de tous les intervenants, nous permet de créer notre guichet unique pour toute la communauté portuaire en intégrant notamment l’interfaçage du logiciel Fenix de la Douane. Ce concept va permettre ainsi de faire gagner du temps de traitement par dossier, de réduire les risques d’erreur et d’augmenter la productivité tout en nous mettant dans une démarche de smart port. Cet outil est très attendu par l’ensemble des acteurs de la zone portuaire".
Le PAP bénéficiera ainsi d’une plus grande fluidité dans le passage portuaire de ses marchandises tout en sécurisant les flux, et les professionnels gagneront en performance et en efficacité.

"Un premier succès commercial pour Ci5"


Afin de garantir le succès de cet ambitieux projet, MGI déploie une équipe dédiée au projet Fetia. Des ressources fonctionnelles et techniques qui vont accompagner le PAP et la communauté portuaire dans la mise en œuvre, les formations et l’exploitation du guichet unique polynésien Fetia. Dominique Lebreton, le membre du directoire de MGI, a souligné : "La collaboration entre nos deux structures va permettre, grâce à la mise en œuvre de Ci5, un suivi en temps réel de la marchandise, une dématérialisation documentaire et une meilleure fluidité de l’information échangée entre les acteurs".
Le projet a été lancé officiellement début juillet à Papeete auprès de la communauté portuaire en présence des équipes MGI. Le Port autonome démarre ainsi sa transformation en port intelligent en s’équipant de la brique CCS avec Ci5 pour la gestion de ses marchandises. Le CCS sera mis en place à la fin du premier semestre 2019 et reliera tous les acteurs privés et publics, indique MGI. La communauté a également exprimé son souhait d’installer à terme le module aérien de Ci5.

Vincent Calabrèse

Jeudi 12 Juillet 2018



Lu 492 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy