Le TGV marocain bientôt à 320 km/h



© ONCF
© ONCF
Le TGV marocain, première ligne grande vitesse du continent africain qui doit entrer en service à l'été 2018, va mener cette semaine ses premiers tests à 320 km/h, a-t-on appris lundi 9 octobre auprès de l’Office national des Chemins de fer (ONCF). Le train a déjà roulé lundi à 275 km/h sur un tronçon de 110 km entre Kenitra et Tanger (nord), en présence du ministre français des Affaires étrangères venu voir les progrès de ce projet "emblématique de la relation bilatérale franco-marocaine". "Avec 270-275 km/h, c'est déjà le train le plus rapide du continent africain", s'est félicité Jean-Yves Le Drian lors de la signature d’une convention de prêt de l’Agence française de développement (AFD) à l’ONCF. Le coût total du projet financé à 50 % par la France via différents prêts représente 22,9 milliards de dirhams (environ 2 milliards d'euros), soit environ 15 % de plus que les estimations initiales, en 2007, selon les chiffres rendus publics lundi. "On est à moins de 9 millions d'euros le kilomètre, pour un standard européen de 20 millions d'euros le kilomètre", a toutefois souligné Rabii Lakhlii, le PDG de l'ONCF, au cours de cette signature. Le chantier très lourd et très complexe du fait de la nature des terrains et des forts vents, a induit la construction de plus de 12 km de viaducs entre Tanger et Kenitra dont le plus long, le viaduc d’El Hachef, court sur 3,5 km.
"Une fois qu'on aura atteint 320 km/h on aura encore une batterie de tests", puis "vers avril, on prononcera la mise en service technique de la ligne" et commenceront les essais de rodage "pour pouvoir préparer la mise en exploitation commerciale courant de l'été 2018", a détaillé Rabii Lakhlii. La ligne grande vitesse permettra de relier la capitale économique Casablanca, la capitale administrative Rabat et le pôle maritime de Tanger en un peu plus de deux heures (contre presque cinq heures actuellement). Les chemins de fer marocains tablent sur six millions de passagers après trois ans d'exploitation. "On travaille sur un modèle économique d'exploitation (...) avec un système intelligent pour prévoir les tarifs qu'il faut en tenant compte de la capacité des Marocains qui prennent le train", a souligné Rabii Lakhlii en indiquant que le coût d'un voyage en TGV serait "en moyenne de 30 % de plus que les tarifs pratiqués actuellement". À l'origine prévue fin 2015, la livraison a pris du retard en raison de longues procédures d'expropriation. Le projet a suscité des contestations, notamment d'un collectif "Stop TGV", qui le juge "non prioritaire" et "non rentable".

AFP

Mercredi 11 Octobre 2017



Lu 569 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 10:51 La France se positionne sur la Route de la Soie

Lundi 11 Décembre 2017 - 14:23 Vers l'avènement du wagon "intelligent"


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse