Le budget de l'Afitf sera bien abondé par le routier et l'aérien


Les députés ont voté le 17 octobre une hausse de la taxe de solidarité sur les billets d'avions dans le projet de budget 2020.


Les faillites d'Aigle Azur et XL Airways n'ont pas découragé les députés de voter la hausse de la taxe Chirac © XL Airways
Les faillites d'Aigle Azur et XL Airways n'ont pas découragé les députés de voter la hausse de la taxe Chirac © XL Airways
L'Assemblée nationale a voté le 17 octobre une augmentation de "la taxe Chirac" sur les billets d'avion pour financer des infrastructures de transport. L'article 20 du projet de budget pour 2020 voté par les députés prévoit l'augmentation de la taxe de solidarité sur les billets d'avions (TSBA), dans la limite de 230 millions d'euros au bénéfice de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf). Elle a également voté en faveur de la hausse du prix du gazole de deux centimes d'euro par litre pour les transporteurs routiers via une augmentation de fiscalité. Elle représentera 140 millions d'euros en année pleine, selon l'État, et son produit sera être également affecté à l'Afitf.

Contribution à la mobilité

L'augmentation de la taxe Chirac se traduira par une hausse des billets de 1,50 à 3 euros sur les vols en classe économique et de 9 à 18 euros pour les classes affaires. Elle ne sera cependant pas appliquée aux liaisons entre le continent et la Corse ou les collectivités d'outre-mer.
"Le gouvernement a fait le choix que le transport aérien participe aux infrastructures favorables à l'environnement notamment le ferroviaire. On le fait dans des proportions très raisonnables", a plaidé la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne. "L'ensemble des taxes et des charges est supérieur en Allemagne et au Royaume-Uni, deux pays qui ont pourtant des compagnies puissantes", a-t-elle fait valoir, jugeant normal que "le transport aérien contribue au financement de la mobilité dans tous les territoires".
Pour le parti Les Républicains, l'augmentation d'une taxe purement française risque de peser un peu plus sur la compétitivité des compagnies aériennes nationales qui connaissent déjà des difficultés, avec les faillites d'XL Airways et d'Aigle Azur, et d'avoir un impact sur le tourisme. "On va toucher les compagnies françaises qui sont dans une concurrence féroce avec les autres compagnies, c'est une incohérence majeure", a dénoncé Robin Reda. "C'est une taxe de rendement pour l'Afitf", a abondé Charles de Courson, du groupe Libertés et Territoires. À gauche, l'Insoumis François Ruffin a appelé le gouvernement à réfléchir "autrement qu'en terme de taxes" qui pénalisent toujours "les plus pauvres".

AFP

Jeudi 17 Octobre 2019



Lu 497 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy