Le café, le cacao et le sucre reculent


Le café, le cacao et le sucre ont tous trois reculé sur la semaine.


Le Brésil importe du robusta

Le cours de l'arabica a nettement reculé sur la semaine, tandis que le robusta finit légèrement affaibli.
"Le robusta est en meilleure forme car le Brésil a affirmé qu'il devrait en importer pour répondre à la demande locale", a expliqué Jack Scoville, analyste chez Price Futures Group.
Le Brésil est le premier producteur mondial d'arabica mais également un producteur important de robusta.
En revanche, la vague de froid qui s'est abattue sur le pays ne devrait pas endommager les récoltes d'arabica.
"La récolte devrait être légèrement retardée, mais des volumes importants d'arabica sont attendus dès juillet", ont commenté les courtiers de I&M Smith.
"Avec des récoltes abondantes attendues aussi bien au Vietnam (premier producteur mondial de robusta, NDLR) qu'au Brésil, aucune des cotations du café n'étincelle", ont-ils conclu.

Le sucre renoue avec la morosité

Les cours du sucre ont reculé sur la semaine, alors que le rebond entamé en mai s'essoufflait.
"Les prix ont été soutenus par la grève des transporteurs brésiliens mais c'était il y a plus de deux semaines", a commenté Jack Scoville, et "les analystes rappellent désormais que l'offre est abondante sur le marché".
Outre le Brésil, premier producteur mondial de sucre, les récoltes sont abondantes chez les autres principales sources, à savoir l'Union européenne, l'Inde et la Thaïlande.
"Les marchés vont désormais se focaliser sur la météo brésilienne", où la récolte de canne à sucre commence, a expliqué Thomas Kujawa, courtier chez Sucden.

Le cacao continue son recul

Les pertes du cacao se sont accentuées sur la semaine pour atteindre leurs plus bas en trois mois jeudi 7 juin à New York à 2.320 dollars la tonne et vendredi à Londres à 1.677 livres sterling.
"Les prix n'ont pas profité en fin de semaine dernière du rapport de l'Organisation internationale du cacao (ICCO), qui prévoyait jusqu'à présent un surplus de 105.000 tonnes de l'offre et mise désormais sur un marché presque à l'équilibre", ont commenté les analystes de Commerzbank.
Selon eux, les participants du marché estimaient déjà que l'ICCO surestimait la production en cours, mais sont désormais inquiets de voir les données d'exportation des ports d'Afrique de l'Ouest meilleures que prévu.
"La récolte de mi-saison approche, alors que la récolte précédente s'est achevée, et une certaine volatilité est à attendre", ont prévenu les analystes de Intl FCStone.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de robustapour livraison en septembre valait 1.710 dollars vendredi 8 juin, contre 1.755 dollars le vendredi précédent mais pour le contrat de juillet. Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'arabica pour livraison en juillet valait 116,05 cents, contre 123,55 cents sept jours auparavant.
À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 335,60 dollars, contre 359,00 dollars le vendredi précédent. À New York, la livre de sucre brut pour livraison en juillet valait 11,69 cents, contre 12,88 cents sept jours auparavant.
À Londres, la tonne de cacao pour livraison en septembre valait 1.674 livres sterling, contre 1.763 livres sterling le vendredi précédent mais pour le contrat de juillet. À New York, la tonne pour livraison en septembre valait 2.327 dollars, contre 2.460 dollars sept jours plus tôt mais pour le contrat de juillet.

Joseph Sotinel

Vendredi 8 Juin 2018


Lu 384 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy