Le commerce extérieur, bénéficiaire en 2013 ?


Alors que la balance commerciale de la France s’enfonce avec plus de 70 milliards d’euros de déficit, la région Rhône-Alpes, excédentaire chaque année, basculera-t-elle dans le déficit en 2013 ?


© Port de Lyon
© Port de Lyon
Les six premiers mois de l’année ont été très mous en matière de commerce extérieur en Rhône-Alpes avec une baisse de 6 % pour les exportations et de 2 % pour les importations, avant de réagir plus favorablement en été. "Le dernier trimestre va être très important pour savoir si la région Rhône-Alpes sera déficitaire ou à l’équilibre cette année", se demande Michel Hermitte, conseiller pour l’international à la DIRECCTE Rhône-Alpes. En 2007-2008, le solde positif de la deuxième région économique et exportatrice de France était de l’ordre de 7 milliards d’euros. Il maigrit dangereusement avec environ 600 millions sur l’année glissante.

3.300 entreprises industrielles rhônalpines

La région Rhône-Alpes est celle qui "dépense" le plus par habitant pour le commerce extérieur entre Erai, les aides diverses, les 16 millions de bourses annuelles à des jeunes qui ainsi franchissent les frontières et "voient la France d’un peu plus loin". Dépense qu’approuve pleinement Jean-Louis Gagnaire, vice-président du Conseil régional en charge des affaires économiques. "Les 3.300 entreprises industrielles rhônalpines qui exportent son aussi nombreuses qu’en région parisienne", relève-t-il encore. La région Rhône-Alpes dépose 16 % des brevets français. Mais les entreprises régulièrement exportatrices sont trop peu nombreuses, à moins de 10.000. Jean-Louis Gagnaire insiste sur l’importance de "chasser en meutes", de "mettre en commun les moyens", de "gagner en efficacité en dépensant moins d’argent". C’est ainsi que les nombreux organismes chargés de servir les entrepreneurs ont conclu une sorte de "pacte de non-agression", comme le souligne Jean-Louis Gagnaire. La région Rhône-Alpes et ses partenaires veulent sensibiliser 2.500 entreprises de plus à court terme à l’export sous la bannière de "L’équipe Rhône-Alpes de l’export".
La région Rhône-Alpes exporte de nombreux produits de tous styles et collant aux besoins de toutes les branches d’activités. Mais cela concerne surtout des équipements mécaniques, du matériel électrique, électronique et informatique, des produits chimiques, parfums et cosmétiques, des produits métallurgiques et métalliques, des matériels de transport, des produits pharmaceutique. Le Rhône, l’Ain et l’Isère représentent près de 70 % des échanges de la région. Ses premiers clients sont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, les États-Unis et le Royaume-Uni. La région est encore trop centrée sur l’Europe. Ses pays fournisseurs sont l’Allemagne, l’Italie, la Chine, la Belgique et l’Espagne. On recense 534 entreprises rhônalpines implantées à l’étranger.

"Nouvelle bannière : L’équipe Rhône-Alpes de l’export"


Environ 80% des entreprises qui veulent ou devraient exporter ne prennent pas le temps de ficeler un bon projet, de définir avec précision leurs réels besoins et les moyens à affecter à l’international. Les VIE sont une excellente initiative pour pénétrer les marchés étrangers pour les PME-PMI "et à moindres coûts", observe Olivier Pageron, d’Ubifrance à Lyon. Il rappelle que, mises bout à bout, toutes les aides accordées réduisent très fortement la facture finale pour l’entrepreneur. Certains commissionnaires de transport utilisent cette formule pour s’implanter et se développer (Dimotrans, Lyseo…). On ne recense que 500 VIE en Rhône-Alpes pour 170 entreprises, alors que 70 % des volontaires internationaux en entreprise sont embauchés au retour.

Annick Béroud

Samedi 16 Novembre 2013



Lu 108 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2013 - 15:15 MGI gagne du terrain en Rhône-Alpes


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy