Le conteneur a dopé la croissance trimestrielle du port d'Anvers


Le port d'Anvers a achevé le premier trimestre sur un trafic en hausse de 7 %. Avec une progression de plus 10 % en nombre d'EVP, le conteneur reste un des moteurs principaux de la croissance du port scaldien.


© Port of Antwerp
© Port of Antwerp
Avec 58,33 millions de tonnes, le port d'Anvers peut se targuer d'avoir enregistré une croissance de 7,1 % par rapport aux trois premiers mois de 2017. "À l’exception du conventionnel", selon la direction de l'établissement portuaire, "toutes les catégories de fret ont contribué à ce résultat".
Il juge que c'est le conteneur qui, à 32,58 millions de tonnes, soit + 9,5 %, a connu une forte progression. En nombre de conteneurs, il a bondi de 10,7 %, avec 2.744.226 EVP. Le port anversois mentionne qu'à lui seul le mois de mars a battu le record de 980.000 EVP.
Une croissance qui provient de "toutes les liaisons de navigation", tant à l’import qu’à l’export. "La hausse la plus importante est à porter au crédit du fret conteneurisé européen, qui a progressé de 14,5 %", souligne le port flamand.

Reprise du trafic en transbordement

L'établissement explique que le résultat est en partie dû à la reprise des transbordements qui avaient "temporairement chuté l’année dernière en raison d’une pénurie de main-d’œuvre portuaire". Le volume de conteneurs échangé avec l’Amérique du Nord a, pour sa part, augmenté de 14,7 % par rapport à un premier trimestre 2017 relativement calme dans ce secteur. Quant aux liaisons avec l'Asie, la croissance s'est élevée de 7 %.

"La forte croissance du nombre d'EVP met la capacité opérationnelle sous pression"


"Dans le débat social actuel relatif à l’augmentation de la capacité de manutention de conteneurs qui s’avère indispensable pour assurer l’avenir du port d’Anvers et lui permettre de tenir son rang dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, on table sur une croissance de 3,5 % par an. Le taux de croissance enregistré par le secteur des conteneurs, actuellement de 9,5 %, confirme d’une part la nécessité d’augmenter la capacité disponible et, d’autre part, que la limite de capacité opérationnelle sera bientôt franchie. La capacité de traitement du trafic conteneurs devra donc être accrue bien plus tôt que prévu", a déclaré Jacques Vandermeiren, directeur général de l’administration portuaire d’Anvers.
Le trafic ro-ro a augmenté de 6 % pour atteindre 1,3 Mt. En frôlant la barre des 324.000 unités, le nombre de véhicules automobiles a progressé pour sa part de 2,3 %.

Le conventionnel en repli

Le conventionnel (breakbulk) a affiché une baisse par rapport à la même période de l’exercice précédent, avec un repli de 3,1 % à 2,5 Mt. Les métaux non ferreux, le bois, le papier et la cellulose, ainsi que les fruits sont les catégories les plus affectées. Selon la direction du port belge, "la volatilité de leurs marchés respectifs et l’augmentation de la conteneurisation jouent un rôle décisif à cet égard".
S’il s’était très bien comporté au cours du premier trimestre 2017 à Anvers, l’acier a connu cette année une légère croissance globale (+ 1,5 %), malgré une chute des importations de 9,9 %. Les importations en provenance de Chine ont fortement diminué par rapport au premier trimestre de l’année dernière, "même si ce recul qui s’est manifesté pour la première fois au deuxième trimestre de l’année dernière est à présent stabilisé", souligne l'administration portuaire.
Les importations d’acier en provenance d’Inde ont également connu une baisse progressive après les sommets atteints au premier semestre 2017. Parallèlement, les importations de Turquie et de Russie ont fortement augmenté, ajoute-t-elle.
A contrario, les exportations de produits sidérurgiques présentent un tout autre profil avec une croissance de 19,7 %. Par rapport à un premier trimestre de 2017 qui s'était montré relativement calme, les exportations d’acier vers les États-Unis ont connu une forte activité, le mois de mars se portant particulièrement bien. "Il semble que la menace américaine concernant l’augmentation des droits de douane sur les importations de produits, dont l’acier, ait été anticipée", précise le port anversois.

Les vracs en hausse

Les vracs liquides ont connu une augmentation de 4,6 % pour atteindre 18,55 Mt. Si la plus forte croissance a été enregistrée par les produits chimiques (+ 6,8 %), les produits dérivés du pétrole, qui représentent le segment le plus important, sont une nouvelle fois crédités de bonnes performances (+ 4,6 %). Des chiffres qui confirment, selon la direction du port scaldien, "sa localisation géographique pour la distribution européenne, matérialisée par la croissance du stockage en citernes du port d’Anvers".
En fin de trimestre, les vracs solides ont totalisé 3,4 Mt, avec une hausse de 7,4 % essentiellement due à l’augmentation des importations de charbon, d’engrais, de sable et de gravier, ainsi qu’à la hausse des exportations de ferraille.
Au total, 3.531 navires de commerce ont fait escale à Anvers au cours du premier trimestre, soit une progression de 0,7 %. Le tonnage brut a pour sa part gagné 2 % à presque 102 Mt.

Vincent Calabrèse

Vendredi 4 Mai 2018



Lu 702 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy