Le cuivre flambe, l'arabica suit et l'or attend



© Comisión Chilena del Cobre
© Comisión Chilena del Cobre
Les cours du cuivre se sont envolés de plus de 4 % la semaine dernière : le prix du métal rouge sur le London Metal Exchange (LME) approchait vendredi 20 novembre les 7.300 dollars, à quelques encablures seulement de son précédent record atteint le jeudi 7 juin 2018, à 7.332 dollars. S'il venait à le dépasser, cela le renverrait à un prix plus vu depuis le mois de janvier 2014. Depuis ses plus bas de la fin du mois de mars, le cours du métal rouge a gagné plus de 55 %.
Le cuivre, comme la plupart des métaux de base, bénéficie depuis près de deux semaines des bonnes nouvelles sur l'efficacité des futurs vaccins de Pfizer, Moderna, et d’AstraZeneca.

Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank, place également les troubles politiques au Pérou parmi les facteurs explicatifs de la hausse de la semaine passée. Le deuxième producteur de cuivre au monde après le Chili a en effet traversé une période de turbulences politiques ces quinze derniers jours, avec pas moins de trois présidents sur la période, ce qui a inquiété les investisseurs. L'analyste de Commerzbank note également que les relations tendues entre Canberra et Pékin ont par ailleurs alimenté la hausse des cours du cuivre, qui profitait également de la baisse du dollar, de près de 0,5 % sur la semaine face à un panier de monnaies.

Le prix de l'or a lentement cédé du terrain la semaine dernière, avant de limiter quelque peu ses pertes en séance vendredi 20 novembre. "Le métal jaune est en passe de terminer la semaine sur une note négative", a observé Lukmann Otunuga, analyste de FXTM. Le prix de l'or est bringuebalé entre "l'optimisme entourant les derniers développements en matière de vaccins et la hausse rapide du nombre de cas de coronavirus en Europe et aux États-Unis", a-t-il ajouté. Car la Covid-19 continue de se propager notamment aux États-Unis, qui ont de nouveau enregistré plus de 2.000 morts quotidiens entre mercredi 18 et jeudi 19 novembre, une barre régulièrement franchie au printemps mais qui ne l'avait plus été depuis des mois. Vers 16h35 GMT (17h35 à Paris), l'once d'or coûtait 1.873,25 dollars, contre 1.889,20 dollars à la clôture le vendredi précédent.

Le prix de l'arabica a quant à lui augmenté, en réaction aux dégâts causés par l'ouragan Iota sur les plantations d'Amérique centrale. Selon le gouvernement du Nicaragua, l'ouragan a fait des "dégâts catastrophiques" sur les infrastructures de ce pays. Iota a balayé l'Amérique centrale deux semaines après le passage d'un autre ouragan dévastateur, Eta, qui a fait 200 morts et touché 2,5 millions de personnes. Si les fruits ont subi des dommages dans la région, "les dégâts sur les arbres sont finalement moindres", a nuancé Jack Scoville, analyste de Price Group.

Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'arabica pour livraison en mars 2021 valait 116,85 cents vers 16h40 GMT (17h40 à Paris), contre 112,20 cents sept jours auparavant en fin de séance. Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en janvier 2021 perdait un peu de terrain : elle valait dans le même temps 1.375 dollars contre 1.410 dollars le vendredi précédent à la clôture.

AFP

Lundi 23 Novembre 2020



Lu 506 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal