Le fret aérien en hausse alourdit les nuisances sonores


Si les vols passagers se sont effondrés durant la crise sanitaire, les vols d’affaires sont restés soutenus et le fret aérien a pour sa part, augmenté. Les rotations de nuit posent un problème de nuisances sonores aux riverains des équipements aéroportuaires concernés.


© Heathrow
© Heathrow
Les vols de nuit restent une source de nuisance importante pour les riverains d'aéroports en France malgré la baisse générale du trafic due à la crise sanitaire, et nécessitent d'agir, a affirmé l'autorité chargée de ce sujet. "Autant il y a eu un effondrement du trafic passagers, autant il y a eu plutôt une augmentation du fret" avec des mouvements d'avions-cargos en hausse de 5 % au niveau national et même de 16,3 % en Île-de-France, a expliqué le président de l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa), Gilles Leblanc, à la veille de la présentation de son rapport annuel au Gouvernement.

En conséquence, "suivant les territoires, les populations et les collectivités peuvent avoir une vision différente", a constaté le dirigeant de cette autorité administrative indépendante. Les habitants proches de l'aéroport parisien d'Orly ont ainsi bénéficié de près de trois mois de répit lors de la fermeture de l'équipement au printemps 2020.

Mais "ceux qui sont à des endroits où il y a beaucoup de fret n'ont pas tellement vécu l'effondrement du trafic", comme à Roissy, où les rotations de nuit ont augmenté, dopées par les articles commandés via les plateformes de vente en ligne et arrivant d'Asie en colis express, au-delà des équipements sanitaires acheminés en urgence au début de la crise.

Recrudescence des plaintes

Ce trafic a nourri une remontée des plaintes pour nuisances, a poursuivi Gilles Leblanc. Le sujet du bruit du trafic aérien nocturne est aussi "très chaud" à Toulouse, à Nantes, ainsi que dans une moindre mesure à Bordeaux et à Marseille, selon le patron de l'Acnusa, qui préconise la mise en place d'un observatoire national pour aider les compagnies aériennes et les aéroports à "réduire la pression".

Les riverains d'aéroports accueillant des avions d'affaires, tels Cannes-Mandelieu ou Paris-Le Bourget, ou des aérodromes d'Île-de-France, dont le trafic est resté soutenu, ont également souffert de nuisances pendant la crise, a aussi remarqué le dirigeant de l'autorité. Celle-ci, dans son rapport 2021, préconise également de "moderniser les textes relatifs à la lutte contre les nuisances environnementales sur et autour des aéroports" dont certains sont dépassés.

Plus largement, Gilles Leblanc a constaté que la chute du trafic avait fait "monter le niveau d'exigence ou de sensibilité" des populations concernées : "si vous êtes en télétravail, vous avez une sensibilité plus forte" aux nuisances affectant votre domicile, selon lui.

AFP

Jeudi 27 Mai 2021



Lu 720 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 15:38 En Russie, la fusion de Soukhoi, MiG et de l’UAC


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal