Le fret aérien mondial freiné par les guerres commerciales


Le volume de fret aérien transporté dans le monde en 2018 a augmenté mais moins vite que l'année précédente, sur fond de fortes tensions commerciales. La croissance des compagnies européennes a été proche de la moyenne globale.


Les compagnies américaines ont vu leurs volumes croître de 6,8 % en 2018 © Delta Cargo
Les compagnies américaines ont vu leurs volumes croître de 6,8 % en 2018 © Delta Cargo
La volume de fret aérien mondial a crû de 3,5 % en 2018, selon les chiffres publiés par l'Association du transport aérien international (Iata). Cette évolution de la demande, mesurée en tonnes-kilomètres, est bien inférieure à "croissance extraordinaire de 2017", qui avait été de 9,7 %.
Sur la même période, la capacité mise à disposition par les compagnies mondiales, mesurée a augmenté de 5,4 %. "Cela a causé une pression à la baisse sur le coefficient de charge, mais les rendements se sont avérés résilients", estime la fédération professionnelle.
L'année s'est pourtant mal terminée, avec une demande en baisse de 0,5 % en décembre, soit le pire résultat depuis mars 2016 d'après l'Iata.

Satisfaction et inquiétudes

L'organisation se satisfait de l'apport du commerce électronique international pour le transport aérien en 2018. Mais elle déplore "un affaiblissement de plusieurs moteurs-clés de la demande", évoquant le ralentissement de l'activité économique mondiale, la fin du cycle de reconstitution des stocks début de 2018, la diminution au second semestre, des commandes de tous les grands pays exportateurs, sauf les États-Unis et la baisse de confiance des consommateurs.

"Ralentissement du commerce mondial, fléchissement de la confiance et obstacles géopolitiques"

"La demande de transport de fret a perdu de son élan vers la fin de 2018 en raison du ralentissement du commerce mondial, du fléchissement de la confiance des consommateurs et des obstacles géopolitiques", a commenté Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’Iata.

Les américaines mènent le bal

Les compagnies aériennes de toutes les régions du monde, à l’exception des africaines, ont observé une augmentation de la demande en 2018.
Les transporteurs aériens d’Asie-Pacifique affichent pour l'année une croissance de de 1,7 %, pour une hausse de 5 % de la capacité. Pour l'Iata, ces résultats reflètent le ralentissement des exportations chez les grands spécialistes de la région (Chine, Japon et Corée du Sud). Les tensions commerciales persistantes ne rassurent pas l'association.
Les compagnies nord-américaines ont enregistré en décembre 2018 la plus forte croissance pour le septième mois consécutif (+ 2,9 %). Sur l'année, les volumes transportés ont augmenté de 6,8 %, en lien avec la croissance économique américaine et la consommation domestique.
En Europe, la progression annuelle a atteint 3,2 %, pour une capacité en hausse de 4,3 %. "Les conditions de fabrication moins favorable aux exportateurs, en particulier en Allemagne, l’un des marchés-clés d’exportation d’Europe, ainsi que les indicateurs économiques mitigés ont eu des impacts sur la demande en 2018", estime l'Iata.
Au Moyen-Orient, le volume de fret a augmenté de 3,9% pour l’ensemble de 2018 alors que la croissance annuelle de la capacité s’est élevée à 6,2 %. La région est habituée à des taux plus élevés mais est toujours en proie à des tensions géopolitiques.
Enfin, les transporteurs d’Amérique latine, malgré la baisse de 0,1 % de décembre, affichent sur l'année une croissance de 5,8 %, surpassant la hausse de capacité de 3,4 %. "Le marché intérieur de l’Amérique du Sud continue d’afficher de forts résultats, le trafic international ayant augmenté de près de 20 % en glissement annuel".

Optimisme "modéré"

"De façon modérément optimiste", l'Iata table pour 2019 sur une croissance avoisinant les 3,7 %. "Mais avec les tensions commerciales et les interventions protectionnistes de certains gouvernements, il subsiste un risque important. Il est essentiel de maintenir les frontières ouvertes pour les personnes et le commerce", soutient le patron de l'association.
Afin de créer de la demande pour ce type de transport, Alexandre de Juniac appele le secteur à "améliorer sa proposition de valeur". Pour lui, "la modernisation des processus au moyen des technologies numériques contribuera à ancrer le secteur dans le monde du commerce électronique et du transport de marchandises à durée de vie critique et sensibles à la température, comme les produits pharmaceutiques et les denrées périssables".

Franck André

Mardi 12 Février 2019



Lu 766 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy