Le fret en reflux à cause de la crise à Bâle-Mulhouse


L’activité fret a reculé de près de 10 % l’an dernier sur l’Euroairport Bâle-Mulhouse. Mais l’aéroport franco-germano-suisse confirme ses investissements dans ce secteur jugé porteur sur le long terme.


Le nouveau terminal cargo, à cheval sur la frontière franco-suisse
Le nouveau terminal cargo, à cheval sur la frontière franco-suisse
Alors que le trafic passagers a établi un nouveau record historique à plus de 5,3 millions de passagers en croissance annuelle de 6 %, le fret a diminué de 9 % en 2012. Il s’élève à 94.350. La baisse est assez équitablement répartie entre le camionné en recul de 11 % (55.180 tonnes) et l’avionné (- 5 %). Celui-ci connaît un contraste : l’express augmente légèrement de 2 %, à 33.270 tonnes tandis que le cargo, plus marginal, chute d’un tiers (5.900 tonnes). Sur quatre liaisons gros porteurs Korean Airlines et Malaysian Airlines avant les travaux mi-2011 de réfection de la piste principale, il n’en reste plus qu’une après réouverture, assurée par Korean.

Jean-Pierre Lavielle, président de l’Euroairport
Jean-Pierre Lavielle, président de l’Euroairport

La cause générale de la baisse du fret tient toutefois à la crise économique, à laquelle s’ajoute le haut niveau du franc suisse peu favorable aux exportations de ce pays. La conjoncture ne remet pas en cause les projets de développement. Au contraire, l’Euroairport a engagé cet automne la construction du nouveau terminal cargo représentant 40 millions d’euros d’investissements, entièrement financés sur fonds propres. Cette halle de 75 mètres de long et 21.000 m2 en sept modules entrera en service fin 2014. "Nous en attendons 200 emplois à court terme et 700 supplémentaires d’ici 2025", annonce Jean-Pierre Lavielle, président du conseil d’administration de l’Euroairport. L’infrastructure fonctionnera en température contrôlée 15 à 25 degrés, ce qui répondra aux attentes de l’industrie pharmaceutique bâloise, identifiée comme principal vecteur de développement du fret.

Investissements de 200 millions d’euros

Elle s’inscrit dans une enveloppe pluriannuelle d’investissements de 200 millions d’euros, qui comprend la participation de l’aéroport à son raccordement ferroviaire. Chiffré à 220 millions d’euros tous financeurs confondus – dont il reste à constituer le tour de table – ce dossier "progresse et même un peu plus vite que prévu", souligne Jean-Pierre Lavielle. Il a été dispensé d’un débat public formel par la commission nationale spécialisée (CNDP) et pourra se contenter d’une "concertation renforcée" lancée dès ce trimestre. L’objectif consiste à lancer les études d’avant-projet cette année pour un démarrage des travaux en 2015 et une mise en service entre 2018 et 2020.

"L'Euroairport a établi un nouveau record avec 5,35 millions de passagers"


Un point noir vient de l’emploi : les effectifs cumulés des entreprises de l’Euroairport ont diminué de 450 personnes en un an, pour revenir à 5.850. Les difficultés de la maintenance aéronautique ont entraîné 650 suppressions d’emplois chez Jet Aviation et Lufthansa Technik qui n’ont été que partiellement compensées par ailleurs.

Christian Robischon

Vendredi 11 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy