Le fret, plus que jamais moteur de l'aéroport de Bâle-Mulhouse


Alors que le trafic passagers de l'aéroport de Bâle-Mulhouse demeure bien en-deçà des niveaux d’avant-Covid, le fret a confirmé l’an dernier sa progression de long terme sur la plateforme franco-suisse. Il compense ainsi en partie le recul de l’activité principale.


© EAP
© EAP
Comme en 2020, l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse peut se féliciter d’abriter une importante activité de fret. Le trafic de marchandises y a en effet augmenté de 10 % l’an dernier, confirmant une progression régulière ces dernières années qui n’a pas été enrayée par la crise sanitaire. Au contraire du trafic passagers, qui n’a retrouvé que partiellement des couleurs en 2021. Il est certes remonté à 3,6 millions de voyageurs soit un million de plus qu’en 2020, mais la performance demeure très éloignée du record de 9,1 millions de 2019.

Le fret, lui, s’affiche à 119.330 tonnes en 2021, soit quelque 7.000 tonnes de mieux qu’en 2017, l’exercice de référence de la période récente qui approchait les grandes heures du début des années 2000. "Il a pu bien compenser la baisse impressionnante du trafic passagers", a salué Matthias Suhr, directeur de l’aéroport, lors de la présentation du bilan de l’année écoulée.

L’express "porté par la pandémie"

La progression 2021 a bénéficié à toutes les catégories de fret présentes sur la plateforme franco-germano-suisse : + 3,3 % en un an pour le camionné (total de 45.530 tonnes), + 14,5 % pour l’aérien (73.800 tonnes) dont + 18,2 % pour le tout cargo (19.800 tonnes) et + 13,2 % pour l'express (54.000).

Ces deux dernières évolutions sont donc les plus significatives. Pour le cargo, elles résultent en premier lieu de l’ajout d’une nouvelle offre en cours d’année : les deux rotations hebdomadaires avec Toronto qui sont assurées par Air Canada Cargo à bord d’un Boeing 787 passagers. Les autres liaisons se sont bien maintenues, vers Doha avec Qatar Airways et vers la Turquie avec un Airbus A330 de Turkish Airlines.

Le fret express, quant à lui, "a même été porté par la pandémie", selon le directeur de l’EuroAirport. La demande toujours forte de masques et autres matériels de protection ainsi que de produits médicaux a été "vectrice de croissance" sans que les flux traditionnels d’importation et d'exportation soient pénalisés en parallèle, a observé l’EuroAirport.

"Notre récent terminal cargo à température contrôlée a apporté un atout en termes de flexibilité d’organisation pour répondre aux pics de demande de fret pendant la crise sanitaire", poursuit Matthias Suhr".

Objectif stabilité en 2022

Les installations sont ainsi bien dimensionnées. Tant mieux pour le fret car l’Euroairport a confirmé le 26 janvier la pause dans ses investissements structurants – dont l’extension du terminal qui fera place à des agrandissements "modulaires" par étapes selon l’évolution de la conjoncture – afin de préserver sa santé financière mise à rude épreuve par la chute du trafic passagers. Pour cette année 2022, celui-ci devrait remonter à plus de 6 millions de voyageurs, alors que pour les marchandises, la direction affiche l’ambition prudente d’une stabilité.

Mathieu Noyer

Jeudi 27 Janvier 2022



Lu 703 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 14:24 IAG s'offre 50 Boeing 737 MAX


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal