Le gouvernement de Hong Kong recapitalise Cathay pour la sauver


L’exécutif régional injecte pour la première fois des capitaux dans le privé, afin de permettre à sa compagnie nationale dont l’activité est exclusivement internationale, de survivre à la crise sanitaire.


La situation est critique pour l'une des plus grandes compagnies mondiales © Cathay Pacific
La situation est critique pour l'une des plus grandes compagnies mondiales © Cathay Pacific
Cathay Pacific a dévoilé mardi 9 juin un plan de recapitalisation de 4,4 md EUR, porté essentiellement par le gouvernement hongkongais, pour faire face à l'impact du coronavirus. Comme l'ensemble du secteur aérien, la compagnie phare de l'ex-colonie britannique a été totalement plombée par la pandémie qui a cloué ses avions au sol et provoqué mécaniquement des pertes abyssales.

"Une recapitalisation est nécessaire"

"Cathay Pacific a exploré les options disponibles et considère qu'une recapitalisation est nécessaire pour s'assurer qu'elle a suffisamment de liquidités pour affronter la crise actuelle", a annoncé la compagnie à la Bourse de Hong Kong. Le plan prévoit l'émission d'actions préférentielles pour la région administrative spéciale de Hong Kong (HKSAR), qui consentira en outre un prêt à la compagnie. Des actions seront également proposées aux actionnaires traditionnels de la compagnie, notamment le conglomérat hongkongais et britannique Swire et Air China, qui possèdent respectivement 45 % et 30 % du capital de Cathay.  Après la recapitalisation publique, la participation de ces deux actionnaires privés passera respectivement à 42 % et 28 %. Ils accueilleront en outre deux représentants du gouvernement régional au conseil d'administration de la compagnie, à titre d'observateurs.
Selon le quotidien South China Morning Post, c'est la première fois que le gouvernement de Hong Kong injecte directement de l'argent dans une compagnie privée. Cathay procède à des baisses de salaire et des mesures de prise de congés sans solde pour ses employés. Malgré ces mesures, elle dit perdre environ 300 M EUR par mois depuis février. Avant la pandémie de coronavirus, elle était l'une des plus grandes compagnies aériennes asiatiques, la cinquième mondiale en termes de fret.

Pas de vols domestiques

L'épidémie a provoqué l'effondrement total du trafic international passager et contrairement à ses rivales étrangères, Cathay ne peut se rabattre sur ses vols intérieurs, inexistants à Hong Kong. Son activité fret s'est de son côté maintenu tant bien que mal. La compagnie était déjà fragilisée par le long mouvement de protestation pro-démocratique qui freine l’activité normale du pays depuis mi-2019. D’ailleurs cette recapitalisation publique n’est pas neutre, alors que l'an passé, le transporteur avait déclenché l'ire de Pékin après le soutien apporté par certains de 33.000 employés au mouvement pro-démocratie. La crise avait conduit au limogeage du président et du directeur général et à des sanctions contre des employés pour des raisons politiques.

AFP

Mardi 9 Juin 2020



Lu 271 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Juillet 2020 - 15:24 Hellinikon entame sa reconversion


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy