Le marché du vrac sec s'effondre


Après avoir atteint un point culminant fin mai, le marché du vrac sec s'est effondré. Selon le Baltic and International Maritime Council (Bimco), l'indice du Baltic Dry (BDI) a perdu début septembre la moitié du niveau atteint un an plus tôt.


© Oldendorff
© Oldendorff
Dans son étude portant sur le troisième trimestre de l'année en cours, le Baltic and International Maritime Council (Bimco) explique qu'après avoir atteint 3.369 points à fin mai, le Baltic Dry Index (BDI) pour le vrac sec n'a pas cessé de chuter sévèrement pendant les trois mois qui ont suivi.

Selon l'association internationale des transporteurs maritimes, la valeur de l'indice observée au début du mois en cours a représenté 50,3 % du niveau atteint un an auparavant.

Un plongeon qui est dû à la baisse de la demande chinoise, estime l'organisation internationale. L'atténuation de la congestion portuaire mondiale et la morosité de la conjoncture économique sont également tenues pour responsables par le Bimco.

Pour l'association des professionnels du shipping mondial, "la fermeture de certains ports en raison de la guerre en Ukraine, les sanctions européennes imposées au Kremlin qui ont freiné les exportations russes et enfin le confinement chinois s'inscrivant dans la stratégie du zéro-Covid, ont mis un coup d'arrêt à la demande.

La demande tirée vers le bas

Selon le Bimco, la faiblesse de la demande mondiale d'acier en particulier celle de la Chine (due notamment au recul de 6,4 % des investissements immobiliers du pays depuis le début de l'année) a exercé "une forte pression négative sur le marché du vrac sec".

Pour l'association, l'affrètement à temps a suivi sans grande surprise la même évolution que celle du BDI. Comme lui, il n'a représenté début septembre que 50,3 % du niveau auquel il s'élevait un an plus tôt. Pour sa part, le marché des vraquiers d'occasion (qui concerne les navires âgés de plus de cinq ans) s'est montré stable pendant les derniers mois.

En matière de perspectives, les prochains mois devraient être meilleurs que ceux qui viennent de s'écouler, indique le Bimco. "À moins d’un ralentissement de l’économie mondiale pour le reste de l’année, nous estimons que le marché devrait achever l'année sur une croissance de 1 à 2 %. Nous prévoyons cette hausse entre 2 et 3 % en 2023", explique l'association, ajoutant que la capacité devrait progresser de 1 % d'ici la fin de l'année.

"Bien que nous nous attendions à des améliorations saisonnières sur le marché du vrac sec dans les mois à venir, une baisse devrait se produire à court terme en raison d’une croissance économique plus lente que prévu, de la faiblesse persistante du secteur immobilier en Chine continentale et de l’absence de forte congestion", a indiqué Daejin Lee, analyste en transport maritime chez S&P Global Intelligence.

Selon lui, "les taux de fret en matière de vrac sec pourraient revenir dans les mois à venir au niveau que nous avions observé avant la pandémie".

Vincent Calabrèse

Mercredi 14 Septembre 2022



Lu 1459 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal