Le marché mondial de la construction ferroviaire en baisse de 8 % en 2020


La crise du coronavirus devrait faire reculer les ventes de l'industrie ferroviaire de 8 % cette année mais le secteur va pouvoir rebondir assez rapidement, selon une étude de l'Unife, l'association européenne des constructeurs ferroviaires, publiée vendredi 2 septembre.


Le marché mondial de la construction ferroviaire en baisse de 8 % en 2020
"Le marché du transport ferroviaire a été touché par la pandémie qui a temporairement mis un terme à la forte croissance que nous connaissions", a constaté le PDG d'Alstom Henri Poupart-Lafarge, qui préside l'Unife. "Néanmoins, après une année 2020 difficile, nous sommes convaincus que les divers plans de relance combinés à une demande croissante pour les solutions de mobilité durable vont permettre une solide reprise du marché, avec une croissance moyenne de 2,3 % entre les périodes 2017-19 et 2023-25", a-t-il ajouté.
Le marché mondial avait atteint un volume record de 177 milliards d'euros en 2019, selon l'étude de l'Unife réalisée par le cabinet de conseil allemand Roland Berger. Avant d'être stoppée net par la Covid-19, il était en croissance de 3,6 % par an, porté par les ventes de matériel roulant (+ 6,8 %), la région Asie-Pacifique et l'Europe occidentale étant les zones les plus dynamiques. Les auteurs de l'étude estiment probable une "reprise rapide" – en "V"—, portant les ventes mondiales du secteur à 204 milliards d'euros d'ici 2025, toujours selon l'Unife. "Les "mégatendances" telles que l'urbanisation, la croissance démographique mondiale et la sensibilisation croissante à l'environnement entraîneront une augmentation du nombre de passager tandis que la numérisation et l'automatisation rendront le secteur ferroviaire plus attractif", estime Andreas Schwilling, expert chez Roland Berger.

Barrières commerciales

Des programmes publics comme le "Green Deal" européen, le transfert programmé de trafic vers les chemins de fer et l'expansion des transports publics dans les grandes villes garantissent également le développement du rail, à condition que le financement public suive, selon lui. L'Unife s'inquiète parallèlement des barrières commerciales, notamment en Asie, qui rendent inatteignables 38 % du marché mondial pour les constructeurs européens, contre 37 % il y a deux ans. "Le marché doit être ouvert de la même manière pour tous les constructeurs ferroviaires, nationaux ou étrangers", a plaidé le directeur général de l'Unife, Philippe Citroën.
"Des règles du jeu impartiales sont essentielles pour des systèmes ferroviaires efficaces et nous appelons les institutions à garantir que la concurrence soit équitable afin de prévenir toute nouvelle baisse de l'accessibilité du marché", a-t-il ajouté.

AFP

Lundi 5 Octobre 2020



Lu 940 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal