Le plan de relance dope les investissements sur la voie d'eau


Avec le plan de relance, les investissements s’accélèrent sur le réseau fluvial. Au cours de l’année 2021, VNF a prévu d’investir près de 300 millions d'euros pour l’amélioration des infrastructures de navigation fluviale, soit un budget en hausse par rapport à l’an passé.


© VNF
© VNF
À la suite du plan de relance, Voies navigables de France (VNF) bénéficie en 2021 de 80 millions d'euros (EUR) supplémentaires pour l’entretien et la rénovation des barrages et écluses de navigation. Un apport non négligeable qui vient renforcer une tendance à l’augmentation du budget dévolu aux infrastructures fluviales. Un budget de 170 M EUR en 2019 ayant déjà atteint 220 M EUR en 2020, et qui s'élève à 300 M EUR en 2021 après des décennies de sous-investissement et de sous-entretien.

La plaisance est également concernée mais de nombreux investissements vont se faire sur les axes utilisés pour le transport de marchandises. Par exemple, la rénovation des écluses de Gambsheim, sur le Rhin. "Ces grands chantiers menés sur nos infrastructures permettent tout d’abord d’accélérer le renforcement de la compétitivité de la logistique fluviale au plan national. C’est le cas notamment sur l’axe Seine et dans le Nord", souligne Thierry Guimbaud, le directeur de VNF.

Près de 54 % du transport fluvial

C’est en effet sur l’axe Seine que se concentre une bonne part des augmentations d’investissements. VNF a prévu d’y dépenser 94 M EUR en 2021 pour la seule rénovation des ouvrages de navigation, soit trois fois plus qu’au cours des années précédentes. À cela, deux raisons. D’une part, avec 3,5 milliards de tonnes-kilomètres, le bassin de la Seine concentre près de 54 % du transport fluvial français de marchandise. D’autre part, ce bassin est concerné par deux projets majeurs : à l’amont, la prolongation du grand gabarit jusqu’à Nogent-sur-Seine, et, au nord, la mise à grand gabarit de l’Oise pour préparer la connexion avec le futur canal Seine-Nord. Cela devrait augmenter encore le transport de marchandises sur la Seine, avec l’arrivée attendue de bateaux de grande taille. Pour préparer cet afflux de trafic, c’est un total de 1,2 milliard d’euros qui va être investi par VNF sur la Seine d’ici 2030.

Fiabiliser le réseau

"Cela fait plusieurs dizaines d’années que les investissements dans les infrastructures fluviales étaient insuffisants. Aujourd’hui d’importants moyens sont disponibles", se réjouit Stéphanie Peigney-Couderc, directrice territoriale adjointe du bassin de la Seine de VNF qui souligne qu’un des objectifs est de fiabiliser le réseau afin de donner confiance aux chargeurs. En remettant par exemple en service les secondes écluses, quand elles existent, afin que la navigation ne soit pas interrompue en cas d’incident.

Le programme, déjà entamé depuis quelques années en Seine amont avec des rénovations d’écluses et des reconstructions de barrages, va donc se poursuivre de façon accélérée afin d’être au rendez-vous du canal Seine-Nord, prévu pour 2028. La modernisation du réseau est également en cours avec le déploiement de la fibre optique le long des canaux dans le but d’automatiser et surtout, de manœuvrer les écluses à distance.

Étienne Berrier

Mercredi 17 Mars 2021



Lu 1226 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal