Le port de Rotterdam en repli sur les neuf premiers mois


Les volumes du port de Rotterdam ont diminué de 1,9 % depuis le début de l'année 2016, entraînés par la crise de l'acier européen. Les conteneurs se sont repris ces derniers mois et la direction table sur un score proche du record de l'an dernier.


Le développement des terminaux de Maasvlakte 2 devrait soutenir la reprise de la croissance du conteneur © Port of Rotterdam
Le développement des terminaux de Maasvlakte 2 devrait soutenir la reprise de la croissance du conteneur © Port of Rotterdam

Le trafic du port de Rotterdam a marqué le pas au cours des neuf premiers mois de l'année. Comparé à la même période, qui avait été exceptionnelle, les volumes traités sont en repli de 1,9 %, soit 344,66 millions de tonnes. Le déclin a touché presque toutes les catégories de fret mais a été particulièrement sensible dans les vracs secs, entraînés par le charbon et le minerai de fer.
Pour autant, le directeur de l'autorité portuaire, Allard Castelein, espère encore s'approcher, sur l'ensemble de l'année, du record de 2015 (466 Mt), obtenu grâce à une croissance de annuelle de 4,9 %.

Seul le roulier progresse

L'activité conteneurisée du premier port d'Europe a reculé de 0,4 % en nombre d'unités, soit 9,27 millions d'EVP et de 1,2 % en tonnage, à 94,77 Mt. La tendance baissière du premier semestre, qui se traduisait par une décrue de 2,3 % en EVP, s'est donc inversée.

"Les redéploiements de flottes des nouvelles alliances, nous sont favorables"


Le port s'attend à ce que cette dynamique perdure jusqu'à la fin de l'année, notamment sous l'effet des "redéploiements de flottes adoptés par les nouvelles alliances maritimes, qui sont favorables à Rotterdam, et des développement à venir des terminaux de Maasvlakte 2". Sa direction estime que l'interruption des services opérés par Hanjin a occasionné la perte de 30.000 EVP mais ne s'attend pas à davantage de conséquences pour son trafic.
Toujours sur le segment des marchandises diverses, "l'impact du Brexit ne se fait pas encore ressentir sur les volumes ro-ro", commente l'autorité portuaire. Ce trafic a même augmenté de 1,1 % (16,82 Mt) au cours des neuf premiers mois et "plusieurs opérateurs de ferry ont annoncé le développement de leurs services avec le Royaume-Uni, le Portugal et l'Espagne.
Le fret conventionnel a vu son volume diminuer de 2 %, à 4,2 Mt, avec parmi les satisfactions les billettes d'aciers et les pylônes d'éoliennes destinées aux fermes offshore de la mer du Nord. Dans l'ensemble, les marchandises diverses ont perdu 0,9 %, pour atteindre 115,82 Mt.

Contexte défavorable pour les vracs

La raison principale de la baisse du trafic de Rotterdam est la chute de 7,8 % des vracs secs, qui ont totalisé 60,3 Mt de janvier à septembre. Les minerais de fer et ferraille ont diminué de 8,5 % (23,28 Mt), ce que le port explique par la pression subie par l'industrie sidérurgique allemande face au dumping chinois. La situation a justifié la mise en maintenance des hauts fourneaux de Dillingen et Voestalpine. Corollaire de cette industrie, le charbon a lui aussi subi les conséquences de la baisse du marché : son trafic a chuté de 10,3 %, pour atteindre 20,43 Mt. L'augmentation de la part des énergies renouvelables dans la région et la réduction des stocks sont aussi passées par là.
Sur ce segment, le port de Rotterdam estime être en ligne avec ses prévisions et dans la tendance de l'ensemble des ports du range Hambourg-Le Havre, où il situe à 15 % la baisse moyenne des volumes de vracs solides, principalement à cause de la crise de l'acier.
S'agissant des vracs liquides, premier segment du port de la Meuse, leur trafic a légèrement diminué, de 0,4 %, à 168,56 Mt. Le volume de pétrole brut a reculé de 1,6 %, ce que le port explique par l'amincissement des marges des raffineries comparé à l'année dernière. Les produits raffinés ont fait preuve de stabilité (+ 0,2 %, 67,4 Mt), le gazole, l'essence, le kérosène et le naphta ayant compensé la baisse des importations de fioul russe. Le LNG a, lui, subi les conséquences d'un "marché de réexportation défavorable" (- 23,9 %, 1,33 Mt), tandis que les autres vracs liquides ont cumulé une progression de 3,6 %, soit 23,6 Mt.

Franck André

Lundi 7 Novembre 2016



Lu 3036 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy