Le report modal au cœur du nouveau programme d'aides du gouvernement


Deux programmes d'aides d'un montant de presque 50 millions d'euros sont accordés par le gouvernement au transport fluvial. De nouveaux coups de pouce renforcés par l'annonce de la neutralisation des THC supplémentaires de la part de CMA CGM à Fos et au Havre.


© GPMM
© GPMM
À l'embouchure du Rhône, c'est le port d'Arles qui a été le théâtre le 28 février des nouvelles annonces du gouvernement en faveur du fluvial. Deux nouveaux programmes d'aides s'inscrivant dans le cadre des Certificats d'économie d'énergies (CEE) ont été présentés par le ministre chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

D'un montant plus précis de 45 millions millions d'euros, ces aides comportent une enveloppe de 7 millions d'euros (placée sous la rubrique "Appel d'air" du gouvernement). Celle-ci est destinée à favoriser le développement des "open datas" pour les acteurs du fluvial.

D'autre part, un budget de 38 millions d'euros (inscrit dans le cadre du programme "Remove") a pour objectif d'encourager une nouvelle fois le report modal au bénéfice de la voie d'eau. Selon Voies Navigables de France (VNF), "il permet de multiplier par quatre le budget dédié à l’accompagnement des entreprises souhaitant basculer leurs volumes de fret vers le fluvial".

Un programme CEE permet également d’accélérer les aides pour le verdissement de la flotte, ajoute l'établissement public.
Ce volant d'aides vient compléter des opérations déjà éligibles aux CEE telles que l'acquisition d'un automoteur fluvial, d'une barge neuve, etc.

CMA CGM neutralise les THC supplémentaires

Dans le conteneur, pour ce qui concerne l'épineux dossier des THC supplémentaires facturées aux opérateurs fluviaux, le groupe CMA CGM s'est engagé à les prendre à sa charge sur les terminaux de Marseille-Fos comme au Havre. L'annonce de la neutralisation des frais de manutention faite par Jean-Baptiste Djebbari pour les deux ports a été vivement saluée par Thierry Guimbaud, le directeur de VNF.

Jean-Baptiste Djebbari a annoncé sur le Rhône l'arrivée de l"Arlésienne", la neutralisation des THC fluviales © Mathieu Gleizes
Jean-Baptiste Djebbari a annoncé sur le Rhône l'arrivée de l"Arlésienne", la neutralisation des THC fluviales © Mathieu Gleizes
Selon lui, "effacer le surcoût de la manutention des conteneurs fluviaux à Marseille-Fos ainsi qu’au Havre, mesure que nous prônons depuis de nombreuses années, est essentiel pour donner à ce mode ses chances d’être aussi compétitif que les autres (…) sur le marché du conteneur". Pour lui, l’annonce de CMA CGM, présent dans les deux ports français dans la manutention portuaire, "ouvre la voie d’une compétitivité renforcée".

D'après Didier Leandri, président délégué général d’E2F, “le report modal ne se décrète pas, il se construit avec et pour les entreprises. (L'engagement du groupe) de prendre en charge directement les frais de manutention des marchandises sur barge fluviale revêt un caractère décisif pour le développement fluvial de la filière conteneurs. Afin de donner son plein effet à cette pratique, il conviendra que l’ensemble des armements maritimes qui escalent dans les ports français suivent le mouvement et que la pratique s’ancre sur le long terme."

En 2016, à Dunkerque, les acteurs portuaires avaient déjà accepté de mutualiser ces coûts en les intégrant dans les THC. Une décision qui s'était traduite par une mutualisation du coût de la manutention fluviale sur l’ensemble des conteneurs.

Depuis, preuve de l'efficacité de cette mesure, la part du fluvial dans le port dunkerquois a atteint 6 à 8 % du volume global alors qu'elle ne s'élevait qu'à en moyenne qu'à 2 % entre 2010 et 2015.

Vincent Calabrèse

Vendredi 4 Mars 2022



Lu 1640 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal