Le retrofit, un outil de décarbonation pour les poids lourds


La conversion de moteurs est une des solutions envisagées pour la décarbonation du transport routier. Les premières offres arriveront bientôt sur le marché. Elles apportent des rétrofits ouvrant vers les motorisations au gaz, électriques et à l'hydrogène.


© e-Néo
© e-Néo
Le retrofit, ou conversion, dans le transport routier, consistant à remplacer un moteur essence ou diesel d’un véhicule par un moteur fonctionnant avec une énergie alternative a conquis l’Ademe. Une pratique "pertinente", selon elle, au plan environnemental pour ce mode. Les conversions de camions diesel vers des motorisations au gaz, électriques ou à hydrogène permettent, pour l’Agence, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de réduire les polluants atmosphériques,. La mise en œuvre du retrofit est émergente toutefois, ont confirmé les intervenants d’un webinaire d’Éco CO2, le 15 novembre, dans le cadre du programme Engagements volontaires pour l’environnement (EVE).
Pour expliquer ce constat, trois raisons principales ont été avancées. "La création d’une filière dédiée au retrofit impose une collaboration entre les "rétrofiteurs" et les constructeurs de véhicules industriels, les contraintes techniques restent fortes et les coûts de développement et d’homologation demeurent élevés", a détaillé Caroline Theuriot d’Éco CO2.

Textes réglementaires et aides

Deux textes réglementaires encadrent le retrofit dans le transport routier en France. Le premier d'entre eux est le règlement ONU n° 115. Il concerne la conversion des véhicules, essence ou diesel, vers des motorisations au gaz. L'arrêté du 13 mars 2020 est le deuxième. Il couvre les rétrofit des véhicules, essence ou diesel, vers des motorisations électriques ou à hydrogène. "Cet arrêté permet de transformer des véhicules de plus de cinq ans sans avoir à demander l’autorisation à leurs constructeurs", a précisé Caroline Theuriot. Il a été complété par un dispositif d’aide au rétrofit électrique.
Pour les camions, ce soutien financier s’élève à 40 % du prix de la transformation dans la limite de 50.000 euros. "Cette aide est éligible aux propriétaires de poids lourds acquis depuis au moins un an. À l’issue du retrofit, le transporteur doit s’engager à conserver le véhicule pendant deux ans, au minimum, et à parcourir au moins 30.000 km avec celui-ci", a-t-elle ajouté.

ReTruckFit inspiré du retrofitEcol'Car

© e-Néo
© e-Néo

Les premières solutions de conversion de camions arrivent sur le marché. Lors du webinaire, e-Néo a présenté son offre de retrofit électrique et hydrogène. Elle sera disponibles d’ici fin 2023. Le Centre de recherche en machines thermiques (CRMT) prévoit, de son côté, le lancement d’une solution de conversion vers des motorisations au gaz et au biogaz pour poids lourds en 2024. Cette offre, baptisée "ReTruckFit", s’inspirera d’un retrofit déjà homologué pour les autocars et commercialisé sous la marque "Ecol’Car".

Érick Demangeon

Mardi 22 Novembre 2022



Lu 1207 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2022 - 16:11 Tesla livre son premier camion électrique

Mercredi 30 Novembre 2022 - 17:07 Scania teste des camions autonomes en Suède


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal