Le salon de l’aéronautique de Singapour ouvre ses portes


Le plus important salon de l'aéronautique d'Asie s'ouvre le 15 février 2022 à Singapour dans l'espoir que l’année soit synonyme de reprise du trafic aérien, notamment pour les compagnies de la région, toujours durement affectées par les strictes mesures destinées à lutter contre le Covid-19.


© Singapore Airlines
© Singapore Airlines
Des centaines de compagnies aériennes, de constructeurs aéronautiques et d'acteurs du secteur prendront part au salon de l’aéronautique de Singapour qui se tient du 15 au 18 février dans la cité-État.
Deux ans après son apparition, la pandémie continue à affecter le secteur aérien, tout particulièrement en Asie-Pacifique, même si des pays comme l'Australie, la Thaïlande, les Philippines, le Cambodge ont commencé à rouvrir leurs frontières aux touristes étrangers.
À la différence de l'Europe et des États-Unis, les touristes et voyageurs d'affaires n'ont toujours pas le droit de se rendre dans certains pays, comme la Chine, le Japon et Hong Kong, où des quarantaines obligatoires demeurent en vigueur.
"Lorsque les restrictions ont été assouplies en Amérique du Nord et en Europe, nous avons observé une reprise très, très forte", a déclaré Anand Stanley, responsable de la région Asie-Pacifique pour Airbus.
"L'Asie doit aller dans ce sens. Nous avons encore des quarantaines, des fermetures des frontières. Il faut que ces [mesures] soient levées pour renouer avec la liberté de circulation et un retour de la demande".
Les compagnies aériennes de la région ont transporté 16,7 millions de passagers en 2021, soit seulement 4,4 % des volumes observés en 2019, selon l'Association des compagnies aériennes d'Asie-Pacifique (AAPA).  
La situation toujours difficile de ce secteur se traduit également à travers le nombre de participants à ce salon : environ 600 entreprises y prendront part, contre plus de 900 lors de la précédente édition en 2020.

Tests de dépistage quotidiens

En raison d'un rebond de l'épidémie de Covid-19 à Singapour, les participants devront se soumettre quotidiennement à des tests de dépistage. Le public ne sera pas autorisé à assister aux démonstrations aériennes, les autorités cherchant à réduire les risques de contaminations, et les spectacles de voltige seront diffusés en direct.
Les principaux acteurs du secteur tels que Boeing, Airbus et le fabricant de moteurs Rolls-Royce seront cependant présents, et le salon sera une des rares occasions pour les acteurs du secteur de rencontrer physiquement de potentiels clients.
"L'événement reste un endroit qui permet de trouver des solutions afin que nous puissions être prêts pour la reprise", a souligné Leck Chet Lam, directeur général la société organisatrice, Experia Events.
"Nous commençons à voir des signes encourageants dans l'industrie [...]. Le nombre de passagers est en hausse, la fréquence des vols est en hausse", a-t-il affirmé.
Pour les professionnels de l'aéronautique, la seule façon pour l'Asie de renouer avec la reprise est que les autorités des différents pays de la région abandonnent enfin les restrictions et décident de vivre avec le Covid-19.
"Nous avons besoin que les gouvernements se ressaisissent", a déclaré Alex Feldman, responsable de l'Asie du Sud-Est pour l'avionneur américain Boeing.
Ils doivent "coordonner et simplifier les mesures sanitaires pour les voyages", a-t-il ajouté.  
Shukor Yusof, analyste chez Endau Analytics, basé en Malaisie, doute que la reprise débute cette année.
"Il y a encore de nombreux obstacles à surmonter pour les compagnies aériennes", a-t-il déclaré. "Il y a eu peu d'efforts pour rationaliser le transport aérien, et encore moins pour mettre en place une nouvelle politique dans la perspective d'une ère post-Covid."
 

AFP

Mardi 15 Février 2022



Lu 777 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal