Le train des RTE-T est enfin sur les rails


La Commission européenne a publié ses plans de création d'un système européen intégré de transports fluvial, ferroviaire et routier d'ici 2050. Il s'accompagne d'un plan pour soutenir financièrement les travaux d'infrastructure jusqu'en 2020.


© PHOTO LAB SERVICES
© PHOTO LAB SERVICES
La Commission européenne a présenté deux propositions de règlement qui vont permettre de transformer la mosaïque actuelle de routes, chemins de fer, ports et aéroports et de canaux en un réseau intégré de transport, mieux connu comme le réseau transeuropéen de transport RTE-T. Ce réseau comprend deux niveaux : un réseau central qui doit être prêt d'ici 2030 et un réseau capillaire étendu qui doit être achevé pour 2050.

La réalisation du réseau central doit être accompagnée par l'introduction d'une approche par corridors. Dix corridors apportent, selon la Commission, une valeur ajoutée européenne réelle. Les corridors se concentrent sur les chaînons transfrontaliers manquants, l'élimination des goulets d'étranglement et le raccordement optimal au réseau central des points nodaux intermodaux (surtout les ports, les ports intérieurs et les aéroports).

«Capital d'amorçage de 32 milliards d'euros»



Le commissaire aux Transports, Siim Kallas, veut que la mosaïque actuelle soit un réseau central digne de ce nom d'ici 2030. "Nous allons faire en sorte que les 83 plus importants ports d'Europe soient raccordés au réseau ferroviaire et routier européen, de même que les 37 plus importants aéroports. Nous allons faire en sorte que 15.000 km de voies ferroviaires soient aménagées pour la grande vitesse et que 35 projets transfrontaliers soient réalisés, qui constituent actuellement des goulets".

"Cela suppose un changement fondamental de la politique européenne de transport. Nous passons d'une liste de vœux politiques vers une méthodologie réelle, d'une approche fragmentée vers un réseau, et d'un cadre lâche vers des règles strictes pour tous".

Dix corridors sont déjà connus. La Belgique profitera de la réalisation de certains de ces corridors car tous les ports flamands et le réseau fluvial sont repris dans le réseau central.

Mais tout cela coûte de l'argent et la question que tout le monde se pose concernant les RTE-T réside dans leur financement. Bruxelles estime qu'il faudra 500 milliards (!) d'euros d'ici 2020 pour constituer un véritable réseau européen, dont 250 milliards d'euros pour la première phase du réseau central.

 

«Connecting Europe Facility»

 

D'où une deuxième proposition de règlement baptisée «Connecting Europe Facility», une enveloppe de 50 milliards d'euros à investir dans des réseaux de transport, énergétiques et numériques. Le réseau de transport reçoit la plus grande part du gâteau, à savoir 31,7 milliards d'euros. De ce montant, 10 milliards d'euros viendront du Fonds européen de cohésion et les autres 21,7 milliards d'euros d'instruments financiers innovants comme des garanties et des obligations de projet pour lesquels la Commission coopère étroitement avec la BEI.

Guy Mintiens

Mardi 25 Octobre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy