Le transport ferroviaire canadien paralysé



Plus de 400 trains annulés depuis la semaine dernière © Canadien National
Plus de 400 trains annulés depuis la semaine dernière © Canadien National
Le groupe canadien ferroviaire de transport de marchandises Canadien National et la société publique de transport de passagers Via Rail ont annoncé l'immobilisation de trains jeudi 13 février alors qu'une mobilisation d'autochtones contre un projet de gazoduc dans l'Ouest du pays s'est propagée dans plusieurs provinces.
L'entreprise de transport de marchandises Canadien National s'est déclarée "contrainte de procéder à un arrêt ordonné et progressif de ses activités dans l'Est du Canada", jusqu'à "la fin des blocages illégaux".
Depuis plusieurs jours les manifestants, des Amérindiens et de jeunes écologistes, se sont rassemblés à travers le pays, en soutien à des autochtones hostiles à un projet de gazoduc dans la province de Colombie-Britannique. Les manifestants bloquent des voies ferrées, perturbant le trafic ferroviaire de passagers et de marchandises.
Cette mesure de Canadien National "pourrait entraîner sous peu des licenciements temporaires au sein de son personnel opérationnel dans l'Est du Canada", a précisé l'entreprise.
En réaction, le syndicat Teamsters a estimé que ce gel de l'activité pourrait "mettre au chômage jusqu'à 6.000 travailleurs de CN et d'autres compagnies ferroviaires" et a appelé le gouvernement à intervenir pour trouver une solution.
Le Premier ministre, Justin Trudeau, s'est entretenu avec le Premier ministre de Colombie-Britannique, John Horgan, et les deux se sont "engagés" à rencontrer des chefs autochtones. Justin Trudeau a également indiqué vouloir "collaborer de près afin de régler la situation dans les plus brefs délais".
"Avec plus de 400 trains annulés depuis la semaine dernière (...) nous avons décidé qu'une interruption progressive de nos opérations dans l'Est du Canada était l'approche responsable à prendre pour la sécurité de nos employés et des manifestants", a expliqué Jean-Jacques Ruest, président-directeur général de Canadien National.
L'entreprise avait mis en garde depuis plusieurs jours contre la "fermeture imminente" de tronçons majeurs de son réseau si les barrages sur ses voies n'étaient pas levés. Le groupe transporte annuellement des marchandises estimées à 250 milliards de dollars canadiens (173 milliards d'euros).
La société publique de transports de passagers Via Rail, qui utilise les infrastructures de Canadien National, a annoncé qu'elle n'avait "d'autre choix que d'annuler ses services jusqu'à nouvel ordre".
Les liaisons de trains entre Montréal, Toronto et Ottawa étaient déjà suspendues dans toutes les directions depuis vendredi, affectant plusieurs dizaines de milliers de passagers.
Le ministre des services Autochtones, Marc Miller, a appelé des chefs autochtones à "mettre fin à la protestation et aux barricades sur les voies ferrées dès que possible" en Ontario.

AFP

Vendredi 14 Février 2020



Lu 641 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Septembre 2020 - 12:57 Île Maurice : Mol promet 8 millions d'euros


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal