Les aéroports européens s'enfoncent dans la crise


Les aéroports européens ont réclamé le à l'Union européenne des mesures urgentes et spécifiques, au même titre que les compagnies aériennes, s'inquiétant pour la solvabilité à court terme des plus petits.


© Heathrow Airport
© Heathrow Airport
Nous tirons déjà nos dernières cartouches et la crise continue à s'aggraver", a déclaré Olivier Jankovec, directeur général d'Airports council international (ACI) Europe, le 5 novembre. L'organisation, qui représente 500 aéroports dans 46 pays européens, estime qu'au cours des prochains mois près de 200 aéroports régionaux risquent d'être en état d'insolvabilité en raison de la faiblesse persistante du trafic aérien liée aux fermetures de frontières et restrictions de circulation. "Les dépenses de trésorerie des aéroports, déjà à des niveaux insupportables, ne feront que s'accélérer avec de nouvelles pertes d'emplois, en l'absence d'une intervention urgente", s'est alarmé ACI.
"Nous allons avoir besoins d'aides" car celles "données à certaines compagnies aériennes ne vont pas résoudre nos problèmes", a martelé Olivier Jankovec lors d'une réunion du secteur au niveau européen. Selon l'ACI, les aéroports européens plus importants et les "hubs" "ne sont pas à l'abri d'un important risque financier" après avoir réduit les coûts "jusqu'à l'os" et avoir eu recours aux marchés financiers pour consolider leurs comptes. Pour leur permettre de tenir, l'ACI demande notamment que les aides d’État aux entreprises puissent être versées jusqu'à la fin 2021. En octobre, Bruxelles a annoncé l'élargissement et la prolongation jusqu'à l'été 2021 de l'assouplissement des aides d’État adopté au printemps dernier pour soutenir les entreprises européennes face à la pandémie.

Les mêmes aides que les compagnies

L'ACI réclame également un plan spécifique pour l'aviation qui permettrait de verser des aides tant que des mesures de restrictions de circulation seront maintenues en Europe. "Par rapport aux compagnies aériennes qui ont bénéficié de plus de 31,8 milliards d'aides de la part des gouvernements européens, le soutien aux aéroports est resté limité jusqu'ici, atteignant 840 millions" d'euros, a noté ACI. "Nous avons besoin" des mêmes aides que les compagnies aériennes de la part des États, a insisté Olivier Jankovic, réclamant une "approche plus équilibrée" des soutiens accordés.  L'essentiel des revenus des aéroports dépend du trafic passagers, souligne l'organisation, ajoutant que la bonne tenue du fret aérien n'a qu'un "impact marginal" sur les revenus des aéroports qui par ailleurs ne sont payés qu'une fois le service rendu.

Effondrement du long-courrier

L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit une baisse du trafic mondial en 2020 de 66 % et n'envisage pas un retour à une situation d'avant-crise avant 2024.
En septembre, le trafic aérien mondial était en recul de 72,8 % (mesuré en kilomètres-passagers payants, ou RPK) par rapport à la même période en 2019, contre - 75,2 % en août, selon l'Iata. Comme en août, seules 12 % des liaisons internationales ont été assurées. Cet effondrement du long-courrier va vraisemblablement conduire à une transformation du "business model" des aéroports, a souligné le patron d'ACI Europe.
En revanche, les liaisons intérieures ont enregistré en septembre un léger mieux (- 43,3 % contre - 50,7 % en août) avec un quasi-retour à la normale en Chine et en Russie. En Europe, le trafic a été en baisse de 75,8 % en septembre par rapport à la même période en 2019.

Sonia Wolf

Lundi 9 Novembre 2020



Lu 503 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 15:55 ​Ana prévoit une augmentation de capital

Vendredi 27 Novembre 2020 - 15:51 ​Corsair : un coup de pouce de l'État


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal