Les approches "export controls" ont la cote


Brexit, sanctions internationales, tarifs douaniers, traités de libre-échange… le commerce mondial est en mouvement permanent. Ses évolutions font peser des risques mais sont aussi porteuses d’opportunités si informés. Un rôle rempli par les approches "export controls".


© HHLA
© HHLA
Abordés lors du salon Supply Chain Event à Paris du 11 au 12 décembre, les approches et logiciels de contrôle des exportations suscitent un intérêt croissant de la part des entreprises, celles qui commercent avec le Royaume-Uni en particulier. "Le vote britannique sur l’accord conclu avec l’Union européenne interviendra au plus tard le 21 janvier 2019", rappelle Arne Mielken d’Amber Road. Pour l’éditeur de solutions logicielles spécialisées dans la gestion du commerce international, bien malin celui qui aujourd’hui pourrait prédire les futures modalités de sortie. "Sans accord, toutes les lois et règlements de l’Union cesseront de s’appliquer au Royaume-Uni à partir du 30 mars 2019. Le Royaume-Uni deviendra un pays tiers". Dans cette hypothèse, les États membres tels que la France ou l’Allemagne ont préparé des projets de loi habilitant leur gouvernement à prendre des mesures dans des délais raccourcis pour atténuer ou éviter les conséquences d’un Brexit dur. Côté britannique, de la même façon, des notes d’orientation ont été publiées en cas de "no deal".
 
Recommandations


Sans attendre le 21 janvier ou le 30 mars 2019, Amber Road a publié un guide des actions à mettre en œuvre pour se préparer au Brexit quelle que soit son issue. Après une analyse de son exposition, l’éditeur y préconise de numériser et d’automatiser le plus de processus possible pour obtenir une meilleure visibilité des opérations et capacité de réaction. En parallèle, les entreprises sont invitées à mettre en place une veille, si possible numérique, afin de recueillir, d’interpréter et d’intégrer les évolutions réglementaires, douanières et commerciales. Cette base de données actualisée a pour but de suivre et d’analyser les avantages et les risques associés aux changements à venir.

L’exemple de Geodis

Au-delà du Brexit, cette démarche est recommandée pour anticiper et piloter tous les échanges internationaux. Citant les risques nés de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, des règles appliquées à l’Iran ou les opportunités créées par les accords en zones Afrique (AFCFTA), Transpacifique (CPTPP) et de libre-échanges entre l’UE et plusieurs pays, "les entreprises doivent s’organiser pour être informées rapidement", prévient Arne Mielken.

"La complexité accrue des supply chain internationales impose d’automatiser les contrôles"


En témoigne la démarche engagée par Geodis avec le déploiement d’une solution de contrôle des exportations. "Cette décision a été motivée au vu de nos obligations réglementaires, contractuelles et des transactions en croissance avec des partenaires variés dans des filières ayant, chacune, des spécificités", explique Laurent Rosa. Responsable au sein de la division Business Transformation & Supply Chain Optimization du prestataire, ce dernier souligne notamment l’importance des outils "d’exports controls" dans le filtrage et l’examen des partenaires ou la visibilité des risques ou documents à fournir selon les opérations traitées. "Compte tenu du nombre de transactions réalisées, l’automatisation de ces processus est devenue incontournable. Nous en attendons une division par trois du temps et des coûts de contrôle à l’export, une réduction significative des risques pour Geodis et nos clients ainsi que davantage d’agilité et de fluidité dans l’exécution de nos opérations".

Érick Demangeon

Vendredi 21 Décembre 2018



Lu 980 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Novembre 2019 - 11:19 Que représente l'entrée en bourse d'Aramco ?


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy