Les autoroutes changent la Pologne


Les fonds de l'Union européenne, à hauteur 67,3 milliards d'euros, commencent à changer la Pologne, grâce notamment à la création de nouvelles infrastructures autoroutières.


Les autoroutes changent la Pologne
Comparé au reste de l'Europe, le réseau autoroutier polonais est encore peu développé (environ 1.300 km et plus de 1.000 km de voies express) et les automobilistes doivent souvent patienter sur des routes encombrées de camions, de tracteurs et parfois même de charrettes agricoles. Mais grâce aux aides européennes, la Pologne rattrape peu à peu son retard. Avec une dotation de 67,3 milliards d'euros, ce poids lourd économique de l'Europe centrale qui s'oppose fermement à toute réduction du futur budget européen est le premier bénéficiaire de la politique structurelle et de cohésion sur 2007-2013. Le fonds de cohésion vise à aider les États membres moins riches que la moyenne à réduire leur retard économique en contribuant à financer des projets concernant l'environnement ou les infrastructures de transport. La Pologne a ainsi bénéficié depuis 2007 d'une allocation de quelque 6 milliards d'euros pour la construction de ses autoroutes. Le chantier de l'autoroute A2 reliant Varsovie à Berlin a été bouclé juste à temps pour l'ouverture en juin de l'Euro 2012 de Football, coorganisé par la Pologne et l'Ukraine. Véritable vitrine des progrès accomplis par la Pologne, cette autoroute doit à terme être prolongée vers l'Est, en direction de Moscou.
À la sortie de cette toute nouvelle autoroute construite avec des fonds européens entre Varsovie et Berlin, bulldozers et pelleteuses préparent le terrain pour ce qui sera en 2015 le premier parc d'attraction d'Europe centrale, à Grodzisk, au sud de la capitale polonaise. "À Grodzisk, tout a changé. L'autoroute attire de nouveaux investissements comme un aimant", souligne le maire, évoquant un effet boule de neige avec le projet de création du parc d'attraction, un investissement de 620 millions d'euros. "Pour notre ville, cela signifie 3.000 nouveaux emplois directs et jusqu'à 10.000 emplois indirects, dans l'hôtellerie, les restaurants, les transports. L'impact économique est très fort, l'autoroute et ce nouveau projet vont bousculer la vie de notre commune", souligne M. Benedykcinski. Le PDG de la société Adventure World Warsaw, le Néerlandais Peter Jan Mulder, estime que la localisation du parc à Grodzisk, à côté de l'autoroute et des aéroports, va lui permettre d'"attirer aussi bien la clientèle polonaise que celle des pays voisins, comme l'Allemagne, la Slovaquie, la République tchèque". Le parc devrait bénéficier notamment du nouvel aéroport de Modlin au nord de Varsovie, où arrivent des lignes à bas coûts.
Mais si l'arrivée de l'autoroute a contribué à doper l'économie de la région, sa construction ne s'est pas faite sans ratés. Ainsi, en juin, la Direction générale des routes en Pologne a dû résilier en catastrophe le contrat avec le chinois Covec pour la construction des deux derniers tronçons, lui reprochant des retards alors que les sous-traitants polonais de Covec avaient cessé le travail, dénonçant des arriérés de paiement. Pour décrocher ce contrat, le groupe chinois avait proposé un prix inférieur de 52 % aux prévisions de l'investisseur. La Chambre polonaise des constructeurs de routes avait alors accusé Covec de dumping. Pour achever cette autoroute avant l'Euro-2012, les autorités polonaises se sont résolues à en confier la réalisation pour un prix supérieur à celui de Covec à la société tchèque Bogl a Krysl et à Eurovia, un consortium franco-polonais.

Maja Czarnecka

Lundi 19 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy